France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Kourou

Lifting géant pour l’église du Bourg

Mercredi 03 avril 2019
Lifting géant pour l’église du Bourg
Les travaux de l’église Sainte-Catherine et de son presbytère, située au Vieux Bourg de Kourou ont commencé et se termineront en novembre. Au cimetière, ils seront finis en août. - Aurélie Ponsot

La ville lance la réhabilitation des lieux de culte catholique : l’église Sainte-Catherine, son presbytère et le cimetière.

L’église Sainte-Catherine est la plus ancienne de Kourou. L’autre église, Notre-Dame de l’Assomption, située derrière l’hôtel de ville, est plus moderne : elle a été consacrée en 1990 et réhabilitée cette année. Elle avait été érigée afin de pallier le manque de place de l’église du Bourg, lors des offices du dimanche. Patrimoine de Kourou, l’église Sainte-Catherine est un bâtiment en très mauvais état qui nécessite un véritable coup de jeune : les peintures extérieures et intérieures vont être totalement refaites et l’installation électrique sera remise à niveau. L’accessibilité aux personnes handicapées va être favorisée avec à la mise en conformité des lieux selon les réglementations en vigueur. Les cloches seront remises en activité.

Écoresponsable

Le presbytère, sur le côté droit de l’église, va bénéficier de travaux beaucoup plus importants. Tout son espace va être réorganisé et requalifié, en tenant compte du futur pôle numérique. Les peintures intérieures et extérieures, les plâtres et les boiseries du lieu de vie des prêtres seront restaurées ; l’installation électrique va être mise aux normes ; l’éclairage, la climatisation, les salles d’eau et les mobiliers de cuisine réhabilités. Deux logements de 20 mètres carrés seront créés.

Enfin l’autre grand chantier, c’est celui du cimetière de Kourou. La commune souhaite le restructurer, afin d’y intégrer une dimension écoresponsable. Un nouveau bâtiment pour le personnel sera construit, dans le respect du principe de la marche en avant afin d’éviter tout transfert de la contamination. Afin de faciliter les visites, un abri sera érigé pour les familles, un réseau de distribution d’eau sera installé ainsi que des espaces verts. L’éclairage public sera remis en service. Une redéfinition générale du cimetière va être pensée, afin de mieux délimiter les parcelles destinées aux fosses et aux caveaux, ainsi que la circulation des piétons. Cinq caveaux vont être réalisés ainsi qu’un site site spécial pour la dispersion des cendres et un colombarium de vingt niches.

Aurélie PONSOT

Les travaux de l’église Sainte-Catherine et de son presbytère, située au Vieux Bourg de Kourou ont commencé et se termineront en novembre. Au cimetière, ils seront finis en août. - Aurélie Ponsot
père Jean-François - Aurélie Ponsot
Murielle Damour - Aurélie Ponsot
Murielle Damour,bénévole pour la paroisse

« Ce qui est important, c’est de créer des toilettes à l’église. Parfois les gens utilisent celles du Secours catholique. Je pense aussi aux handicapés, à faciliter leurs déplacements dans l’église. Il y a deux rampes pour accéder à l’extérieur, mais il faut repenser l’intérieur pour que ce soit facile pour eux de circuler. »

Murielle Damour - Aurélie Ponsot
Père Jean-François

« Les travaux de l’église et du presbytère sont les bienvenus pour les paroissiens et pour l’église. C’est un travail très attendu. Sainte-Catherine fait partie du patrimoine de Kourou. Les gens aiment beaucoup cette église, ils s’y sont tous fait baptiser et la majorité des funérailles y sont célébrées. Une grande partie de la vie catholique se passe là, comme les répétitions de la prière. Et la salle paroissiale s’y trouve. »

père Jean-François - Aurélie Ponsot

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
5 commentaires

Vos commentaires

alfredo 03.04.2019
Quel Vieux Bourg ?

Que l'auteur de l'article se renseigne, il n'y a pas de vieux bourg, mais seulement le Bourg de Kourou.Que des missionnaires ou des dames de petite vertu qui ne s'implantent pas à Kourou, répètent Vieux Bourg, ce n'est pas grave....mais que des résidents et la presse s'y mettent, alors non. A Kourou la seconde église se nomme " Notre-Dame Dame". Irions nous propager que notre dame de Paris serait mieux dénommée " notre - Dale de Kourou- Paris? C'est aussi ridicule, car à Kourou il n'y a pas d'opposition entre la vieille ville et le Kourou moderne. Donc pas de Vieux Bourg

Répondre Signaler au modérateur
dtc97300 04.04.2019

En fait, on s'en moque de Kourou. Ville salle et mal organisée.

Répondre Signaler au modérateur
alfredo 04.04.2019
Vous meconnaissez Kourou et la Guyabe, en analyse comparative

Dnabord il est tres méprisant, fut-ce pour une toute petite ville qui a toujours un intérêt particulier, d’afficher autant de dédain. Mais sur le plan de l’organisation, vos dources sont erronées ou déformées par l’aigreur d’esprit. Kourou , hormus les plans historiques de Cayenne centre , Sinnamary et un peu St-Laurent, est au contraire la ville moderne la mieux structurée, avec quelque souent les anciens Maires, un plan, la première ZAC de Guyane, des voiries et réseaux enterrés et non aériens comme partout... et pour finir un reseau sanitaire encore inégalé, en eau potable de dernière generation et bien sûr, le reseau integral de traitement des eaux usées, structure malheureusement encore unique pour toute la Guyane. Vous ferez oeuvre utile en vous plaignant auprès du maire actuel en ce qui concerne la saleté, phénomène effectivement récent

Répondre Signaler au modérateur
alfredo 04.04.2019
Vous meconnaissez Kourou et la Guyabe, en analyse comparative

Dnabord il est tres méprisant, fut-ce pour une toute petite ville qui a toujours un intérêt particulier, d’afficher autant de dédain. Mais sur le plan de l’organisation, vos dources sont erronées ou déformées par l’aigreur d’esprit. Kourou , hormus les plans historiques de Cayenne centre , Sinnamary et un peu St-Laurent, est au contraire la ville moderne la mieux structurée, avec quelque souent les anciens Maires, un plan, la première ZAC de Guyane, des voiries et réseaux enterrés et non aériens comme partout... et pour finir un reseau sanitaire encore inégalé, en eau potable de dernière generation et bien sûr, le reseau integral de traitement des eaux usées, structure malheureusement encore unique pour toute la Guyane. Vous ferez oeuvre utile en vous plaignant auprès du maire actuel en ce qui concerne la saleté, phénomène effectivement récent

Répondre Signaler au modérateur
dtc97300 05.04.2019

Vous plaisantez ? Je constate des faits : où sont les panneaux indicateurs ? Quelle est cette logique d’îlots auxquels un visiteur lambda ne comprend rien ? Des lacs inexploités et non mis en valeur. Un front de mer qui a mis combien de temps à être valorisé ? Et encore l'est-il vraiment ? Bref, je vous rassure je m'en fiche autant de Cayenne mais au moins, il y a une organisation cohérente.

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
Guyane

Alternayana, un autre regard

Lundi 01 avril 2019

.

A la une
2 commentaires
2 commentaires