• S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +
MONTSINÉRY-TONNÉGRANDE

La mésentente nautique

Pierre-Yves CARLIER Mardi 23 juillet 2013
La mésentente nautique
L'accès au dégrad de Terre rouge, à Montsinéry-Tonnégrande, est désormais bloqué par un portail (PYC)

Des élus reprochent à l'Entente nautique de s'être accaparé le dégrad de Terre rouge. Le vice-président justifie son choix.

Se baigner, déjeuner ou mettre à l'eau au dégrad de Terre rouge, à Montsinéry, voilà qui n'est plus possible. Un portail et un muret en bouchent l'accès. L'Entente nautique y entrepose son matériel, ainsi que celui d'un autre club, l'Aviron guyanais.
Vendredi dernier, lors du conseil municipal, le conseiller délégué Brice Sépho a dénoncé ces travaux. « Les habitants doivent pouvoir aller au ponton. Il faut laisser les enfants venir. » Une de ses collègues a pris la défense de l'Entente nautique : « Il y a du matériel qui coûte cher. Il appartient à l'association. » Le maire Patrick Lecante reconnaît la difficulté : « On a eu des discussions techniques avec (les dirigeants de l'association). Il faut leur rappeler d'une manière ou d'une autre que les patrons, c'est nous. Mais on fera ça dans la concertation. Il est urgent d'avoir une réunion avec l'Entente nautique et la population et de faire une visite du site pour que tout le monde sache de quoi on parle. »
Présent au conseil municipal, le vice-président M. Dauphin se défend : « Nous voulons faire quelque chose de prestigieux. Ce n'est pas une base pour tout le monde, où se jeter à l'eau. La base nautique, on ne peut pas venir mettre à l'eau. Je ne veux pas que des enfants viennent se baigner là. Moi, je n'ai jamais pris ma raquette pour aller m'entraîner à Roland-Garros. Il y a des équipements pour tout le monde et d'autres pour s'entraîner. Tant que je serai là, la base ne sera pas ouverte. »
- Pour la base avancée
Le débat sur l'accès au dégrad de Terre rouge a été provoqué par une délibération sur la base avancée. La création du stade nautique va coûter 1, 4 million d'euros (ministère de l'Outre-mer : 500 000 euros, centre national de développement du sport : 420 000, centre national d'études spatiales : 200 000, commune : 280 000). Les travaux (garage à bateaux, lignes d'eau, équipements sportifs) doivent commencer l'an prochain. Un ponton flottant est déjà en place.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire

Vidéos

Voir toutes les vidéos