France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Roura

Entrez dans l’univers du jeu

Samedi 11 mai 2019
Entrez dans l’univers du jeu
C'est parti pour des soirées ludiques après l'école ! - Jean-Marie Thécua

David Riché, entouré de son équipe municipale, a inauguré mardi la ludothèque de Roura qui s’est installée au centre socioculturel, en face de la mairie. Elle a vu le jour grâce à l’énergie de la CACL, d’agents municipaux et de Claudia Daudu, porteuse du projet et gérante de la structure. « Aujourd’hui, les jeunes ne peuvent plus dire qu’il n’y a rien à faire à Roura, a déclaré le maire. Le cyber carbet a ouvert dernièrement et bientôt le terrain de sport couvert sera inauguré. » Reste à organiser une soirée pour les moins jeunes. Ce sera chose faite vendredi 31 mai : des tournois de tarot, de belote, de dominos et de monopoly seront proposés. Textes & photos : Jean-Marie Thécua

.

Aries Othilly : « Faire travailler leur cerveau »

« Lorsqu’ils auront terminé l’école, ils pourront venir ici trouver des jeux que nous n’avons pas. Faire des activités ludiques plutôt que de rester chez eux, oisifs. Ça leur permet de faire travailler leur cerveau même si cela n’a pas d’effet direct sur les devoirs scolaires. »

Aries Othilly - Serge Ravin
Aries Othilly - Serge Ravin

Roseline Gaillou : « C’est un lieu de rencontre »

« C’est une excellente structure pour

les jeunes qui sont inoccupés et à la

dérive. C’est un lieu de rencontre aussi pour les familles. Cela leur apportera un bon équilibre. »

Roseline Gaillou - Serge Ravin
Roseline Gaillou - Serge Ravin
« Il n’y avait rien pour les enfants à Roura

«  J’ai décidé de créer cette ludothèque car il n’y avait rien pour les enfants à Roura et maintenant, en peu de temps, on ouvre un cyber carbet et une ludothèque. Cela permet de resserrer les liens sociaux entre les parents et les enfants. Le principe de la ludothèque  : les enfants viennent accompagnés d’un adulte à qui je peux offrir un thé ou café ou un petit rafraîchissement. Je leur montre et j’explique les règles du jeu et après, ils pratiquent. Il n’y a pas de jeux électroniques afin que les enfants déconnectent de l’environnement actuel. Actuellement, c’est en entrée libre pour tout le monde et à partir de septembre, la cotisation sera de 20 euros. Les horaires  : tous les après-midis de 15 h 30 à 18 h 30, le mercredi et samedi de 15  heures à 18 h 30. Durant les vacances scolaires, se sera ouvert tous les jours aux horaires habituels. Il y aura des créneaux réservés pour les écoles  : les classes viendront par roulement. Un après-midi sera réservé aux taties, aux mamans avec de jeunes enfants. Une cotisation annuelle de 20 euros par adhérent est demandée  ; le parent qui accompagne l’enfant ne paie pas. Jouer, grandir, partager est le nom de l’association qui gère cette structure. Je suis contente car j’ai déjà reçu en deux semaines 165 personnes et le samedi, je n’arrive pas à fermer avant 19 heures. Je suis super contente de ce succès.  »

Claudi Daudu, gérante de la ludothèque de Roura - Serge Ravin
Claudi Daudu, gérante de la ludothèque de Roura - Serge Ravin

Evans, 9 ans, en CM1 : « J’espère revenir avec mes frère »

« Cela me permet de rester calme. Je dois réfléchir et cela peut m’apprendre des stratégies. Cela permet de revoir les copains. On va revenir avec la classe et j’espère revenir avec mes frères et sœur et maman. »

Evans, 9 ans, en CM1 - Serge Ravin
Evans, 9 ans, en CM1 - Serge Ravin

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une