France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Des activités pour la rentrée

A.G. Lundi 7 Octobre 2019 - 03h05

À gauche du kakémono, Ayiitukui d'Almeida, trésorier de l'association Deuxième chance et à droite, Loïs Ataké, bénévole et gestionnaire de projets - Angelique GROS

Afficher toutes les miniatures

Plus de 80 associations étaient réunies pour présenter leurs activités et proposer des initiations au salon de la vie associative, à la Collectivité territoriale, ce week-end à Cayenne. Sept d’entre elles se dévoilent.

Passer les vacances avec Stik

L’association kouroucienne Stik (Sabi Teka I Koumoutou) organise des activités sportives comme de la randonnée, du badminton... pour les jeunes de 5 à 18 ans pendant les grandes vacances et mène des opérations de prévention contre les conduites addictives et la toxicomanie.

L’association qui emploie une médiatrice socioculturelle, a notamment créé le programme éducatif à caractère ludique Stik’ Ex-duc, qui prend en charge les jeunes de 5 à 15 ans durant les vacances de la Toussaint, de Pâques et du carnaval. Pour s’inscrire, 1 euro suffit.

Contact : 0694 06 08 34.

Veonis Amalensi (à gauche), est vice-présidente de l'association STIK (Sabi Teka I Koumoutou) créée il y a 2 ans à Kourou. - Angelique GROS
Une pirogue des jeunes

Effet Morpho, créé l’an dernier, veut affréter une pirogue pour apporter des activités nouvelles aux jeunes des communes isolées, accompagner leurs projets et créer un point d’information mobile. « L’idée est de fédérer des associations et commencer à amener de l’activité dans ces communes pour créer une émulation et ensuite accompagner des jeunes dans la création de projets » , explique sa présidente Myriam Dufay (notre photo). Le départ de la première pirogue est prévu en février sur l’Oyapock. Effet Morpho cherche à fédérer toute association proposant des activités pour les jeunes ou des associations portées par des jeunes.

Contact : 0694 20 04 55.

Myriam Dufay, présidente de l’association L’effet morpho, veut lancer un concept de pirogue des jeunes - Angelique GROS
Former des cheffes d’entreprises

L’association Deuxième Chance vise à réinsérer des jeunes en difficulté et propose gratuitement des ateliers artistiques, culturels et artisanaux. Elle porte notamment le dispositif « Vis ta musique ». Il permet aux adolescents de 11 et 16 ans de s’exprimer tout en découvrant les coulisses de la production musicale. Les bénévoles peuvent aussi porter eux mêmes leur projet.

Deuxième chance propose notamment une formation professionnalisante bureautique et télétravail réservée aux femmes pour les aider à créer leur propre entreprise. La troisième session démarre en mars.

Contact : 0594 39 09 56.

À gauche du kakémono, Ayiitukui d'Almeida, trésorier de l'association Deuxième chance et à droite, Loïs Ataké, bénévole et gestionnaire de projets - Angelique GROS
ASPTT : une heure de bénévolat = une semaine d’activité

Cette année, l’ASPTT Île de Cayenne propose de nouveau des cours de karaté et de jiu-jitsu. La grande nouveauté est le lancement du Pass’port jeunes grâce auquel, en offrant une heure de bénévolat, un jeune peut participer gratuitement à une semaine d’activité (badminton, yoga ou jiu-jitsu). L’ASPTT propose aussi deux autres nouveaux pass, l’un à destination des seniors, l’autre pour les personnes touchées par une pathologie. Elle ouvre aussi ses activités aux enfants autistes de 3 à 9 ans. Ils seront encadrés par un éducateur spécialisé. Comme l’année dernière, l’ASPTT propose des cours de djokan, capoeira, tennis, badminton et yoga.

Contact : 0694 26 85 66 ou 0594 25 39 85.

Djordan Louis (à gauche), est coach sportif pour l'ASPTT île de Cayenne - Angelique GROS

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une
Économie

L'artisanat guyanais à l'honneur à Kourou

Aurélie PONSOT - Mardi 10 Décembre 2019

1 commentaire
1 commentaire