• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Coronavirus : l’impossible test en pleine explosion des cas

Hermann ROSE-ELIE Lundi 22 Juin 2020 - 16h09
Coronavirus : l’impossible test en pleine explosion des cas
Plus de 150 personnes en attente de subir un test - HRE

Pratiquer un dépistage du Covid-19 relève du parcours du combattant en Guyane. Pourtant le département connaît une violente épidémie qui n’a pas encore atteint son pic.

Voilà déjà plus de trois semaines que le nombre de cas positifs journaliers a doublé ici.
A quelques heures du déplacement très attendu de la ministre des Outre-mer dans le département, la Guyane cherche en vain des réactifs pour réaliser les tests de dépistage du Covid-19.

Si l’arrêté du 7 mars 2020 permet bien aux laboratoires de biologie médicale de réaliser ces actes, encore faut-il qu’ils disposent des consommables pour les pratiquer.
Cette situation ubuesque, nous l’avons constaté ce lundi matin, 10H au drive test situé devant le terrain omnisports de Kourou.

Interrogés, l’infirmière et son collègue ne peuvent pas prendre en charge tous les passants. « Nous n’avons pas assez de réactifs, nous testons en priorité les personnes qui présentent des symptômes » nous répondront-ils.
Les guyanais interdits de voyager ?

Quid alors des guyanais qui doivent se rendre aux Antilles et à qui l’on impose un test avant le voyage ?
Sans ce fameux sésame, ils n’embarqueront ni pour la Guadeloupe, ni pour la Martinique, les préfets de ces deux départements ayant pris des arrêtés pour imposer le résultat d’un test PCR.

Des mesures jugées « discriminatoires » par la Chambre de Commerce de Guyane qui a attaqué ces dispositions en justice.

Côté Antillais, des sources concordantes confirment que les acteurs de l’économie et du tourisme sur place, « font pression » sur les autorités afin qu’elles limitent au maximum l’entrée de guyanais sur leur territoire, compte-tenu de « l’état sanitaire de ce département ».
Une file d'attente interminable sans certitude d'être testé - HRE
Limiter le flux de passagers ?

La population guyanaise est-elle désormais « persona non grata » sur le sol français ?

La question est posée, d’autant que des passagers devant se rendre prochainement dans l’hexagone, font les frais d’annulations de leurs vols.

Selon le représentant de l’une des compagnies aériennes, « la préfecture et la Direction de l’Aviation Civile régulent le transport aérien et notre planning.

En clair dans les prochains jours, Air Caraïbes devra se contenter d’un vol par semaine et Air France de trois hebdomadaires.
Les transporteurs doivent donc jongler avec leurs passagers sur ces quelques places dont ils disposent, désormais l’état a la main sur le programme des avions.

En attendant, de Cayenne à Rémire-Montjoly ou à Kourou : la chasse aux tests se poursuit pour la population qui attend des mesures concrètes et conséquentes du gouvernement face à cette crise.

C’est dire qu’Annick Girardin devra convaincre ces 48 prochaines heures lors de son déplacement chez nous.
Les équipes de prélèvements s'organisent pour gérer le flux de patients - HRE

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
3 commentaires

Vos commentaires

AUREMA 23.06.2020
Voyage

En effet on ne veux pas tester, je prend mon cas je dois rentrer chez moi en Martinique et on me dit de contacter le préfet martinique chose que j ai faites aucune réponse donc je ne sais que faire Que faire ? J en sais rien

Répondre Signaler au modérateur
mikeromeo 22.06.2020

Sinon, on fait plus de 700 tests pour environ 300 000 habitants.
C'est comme si en pleine épidémie en métropole, on avait fait 150 000 tests. On en était loin. Donc bon on teste !

Répondre Signaler au modérateur
Faya973 22.06.2020
undefined

Y a tant de gens que ça qui doivent se rendre aux Antilles pour motif médical ne pouvant être différé ? Arrêtez ! Si ça concerne quelques dizaines de personnes, c'est grand max !

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
A la une
2 commentaires
2 commentaires
4 commentaires