France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Cayenne : Où en sont les travaux du canal Laussat

X-P.L.P. Lundi 25 Janvier 2021 - 15h03

Première visite de chantier au Canal Laussat pour la nouvelle équipe municipale de Cayenne.

 Ce lundi matin à 11 h 00, en présence de sa prédécesseur, Marie-Laure Phinera-Horth sénatrice, ainsi que des équipes de la CTG en charge de la maîtrise d’ouvrage déléguée du projet et de son président Rodolphe Alexandre ; la maire de Cayenne Sandra Trochimara a participé à sa première visite de chantier depuis sa prise de fonction sur le site des travaux de consolidation et d’aménagement des berges du Canal Laussat. L’occasion de constater les avancées de ce chantier qui devrait être livré dans le courant du mois de juin. 

Les Cayennais le réclament depuis des années : avoir enfin des aménagement le long d’un canal aux eaux propres afin de pouvoir profiter de l’agrément offert par cet axe d’un kilomètre qui dessert l’ensemble du centre-ville jusqu’au marché. Les enjeux sont multiples : l’arrivée du TCSP, le réaménagement du cœur de ville de Cayenne et la mise en place du futur espace qui accueillera les roulottes de la place des Palmistes de l’autre côté de la place Mentel, le long de la crique. 

S’il y a plus de dix ans en arrière, les discussions étaient alimentées par un éventuel comblement du canal afin d’offrir plus de surface à aménager, le projet en l’état fait désormais l’unanimité parmi les élus. Avec plus de onze millions d’euros investis, les travaux entamés mi-2019 n’auront connu que peu de retard et devraient être achevés après une période de deux ans. 

«  On a décelé une pollution imprévue dans la vase par la présence de résidus de zinc - des particules de tôles pour la plupart - qui ont nécessité la mise en place d’un marché exceptionnel afin de les acheminer vers la décharge » détaille Pierre Michaud, maître d’œuvre du projet. Autre impondérable, l’affaissement d’une partie de la berge du secteur trois - entre les ponts Molé et Catayé - qui elle aussi sera reprise d’ici juin. 

« Cayenne est une ville en train de se transformer et je demande aux Cayennais beaucoup de patience, car le résultat en vaut la peine » déclare simplement Sandra Trochimara, maire du chef-lieu. L’occasion de cette visite aura malheureusement été l’occasion de constater les premières dégradations, notamment avec là où des cagettes ont été fracturées pour en dérober leur contenu... de simples cailloux. 

Autre cibles potentielles privilégiées du vandalisme, les quelques trois cents arbres et végétaux qui vont border le canal : palmiers bâches, palmiers Pinault, arbres d’ombrage et autres plantes médicinales. De ce côté-là un dispositif exceptionnel a été mis en place puisque certains seront tout simplement pucés afin d’indiquer le lieu vers lequel les voleurs éventuels les auraient amenés. 


Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
2 commentaires

Vos commentaires

Laguya2020 26.01.2021
Vous avez dit Laussat

Canal Laussat du nom du Préfet de Guyane sous la Restauration (1820-1823).
Le personnage dû sa carrière politique au soutien qu il apporta au coup d État de Bonaparte !..Préfet de Louisiane cédé durant sa mandature aux Etats Unis...Préfet de Martinique...du Pas de calais durant les Cent jours ..et j en oublié peut-être...Enfin après une période de chômage.. Préfet de Guyane..
Laussat!.Ah ça ira ça ira ça ira!..etcetera.
Canal Laussat...
Trochimara te débaptisera! (Sur l air bien connu en métropole)

Répondre Signaler au modérateur
Paassy 25.01.2021
What the fuck ?!

Alors là, c'est fort : devoir pucer des arbres pour retrouver leurs voleurs, dans le chef lieu d'un des territoires les plus boisés au monde (96% de la surface de la Guyane est recouverte de forêt).
Nan...c'est une blague hein ?
La Guyane, décidément, personne ne vous croira !

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
2 commentaires
1 commentaire
1 commentaire
A la une
Société

Grémési Kiko !

par Xavier-Paul Le Pelletier / Photos : Archives France-Guyane, Eugene Epailly, Kathryn Vulpillat / Pierre Rossovich - Samedi 10 Avril 2021

    Gauthier Horth : « Kiko voulait faire revivre l’esprit de Vitalo » Vous avez beaucoup...

Vidéos

Voir toutes les vidéos