France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
SPATIAL

Soyouz est finalement bien partie

G.R. Mercredi 19 Décembre 2018 - 19h01
Soyouz est finalement bien partie
CSO-1 est un satellite d'observation militaire développé par l'armée française en partenariat avec des chercheurs allemands. Il est le premier des trois satellites de la composante spatiale optique - DR

Prévue hier mais reportée de 24 heures pour raison météorologique, la mise en orbite du satellite militaire CSO-1 s'est effectuée aujourd'hui sans difficulté.

Soyouz aura du patienter 24 heures pour fêter son vingtième tir sur le sol guyanais. Prévu initiallement mardi, le tir du lanceur russe avait été annulé pour un rouge météo, les conditions de vent en altitude au-dessus du centre spatial guyanais étant défavorables. C'est finalement ce matin que Soyouz a pu mettre en orbite le satellite d'observation militaire français CSO-1, premier des trois satellites de la Composante spatiale optique, une constellation de trois satellites identiques placés sur des orbites polaires d’altitudes différentes. La durée de vie de CSO-1 est estimée à dix ans.

Ce lancement est le troisième pour Soyouz en 2018 et le onzième du centre spatial guyanais, tous lanceurs confondus.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
2 commentaires
2 commentaires
Éducation

Qui êtes-vous Clara de Bort ?

G.R. - Jeudi 20 Décembre 2018

A la une
1 commentaire