• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Cayenne - Fait-divers

Départs de feu «suspects» aux abords du service de réanimation de l'hôpital de Cayenne

La Rédaction Jeudi 6 Août 2020 - 12h06
Départs de feu «suspects» aux abords du service de réanimation de l'hôpital de Cayenne
Une enquête est en cours sur ces départs de feu. - DR
Peu d’informations sont déjà disponibles sur les départs de feu d’hier, mais la police confirme qu’ils sont  « suspects, vu que ça a priori pris dans plusieurs endroits » et qu’une enquête est en cours. Il n’y a en revanche « aucune certitude » pour le moment sur les causes du sinistre.

Rodolphe Alexandre, président de la Collectivité territoriale de Guyane, a souhaité sur les réseaux sociaux du « courage à tous nos soignants et à tous les personnels ! ». L’élu « condamne fermement ces actes aussi vils et méprisables qu'incompréhensibles, et espère que les auteurs seront interpellés au plus vite afin de répondre de leurs agissements », soulignant au passage qu’il « semblerait que l'origine [des feux] soit humaine ».

De son côté, le préfet de Guyane, « exprime son soutien fort au personnel hospitalier, administratifs, soignants et patients du Centre Hospitalier de Cayenne, Andrée Rosemon, suite aux départs de feux hier soir aux abords du service de réanimation », toujours via les réseaux sociaux. Mar Del Grande rappelle que, « comme pour tous les incendies, une enquête sous la direction du Procureur de la République de Cayenne est en cours. Elle a pour but de faire la lumière sur les circonstances des faits et, le cas échéant, d'interpeller les auteurs ».

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

Outsidergf 06.08.2020
Un truc annoncé

Il fut un temps où très brièvement j’étais faisant fonction de cadre de santé dans ce service.
Ils m’ont obligé à partir (la DSI disait qu’elle me protégeait), savez-vous pourquoi? Ben, parce que les locaux de la réanimation après plusieurs années étaient détournés de leur usage primaire.
Des cartons de matériels occupaient le couloir dédié en principe au passage des familles pour les visites.
Encore des cartons dans le vestiaire et l’entrée du service dédiés au personnel soignant.
Et puis, quelqu’un avait décidé que l’idée de redonner leur utilisation propre à chaque salle, à chaque espace du service, n’était pas nécessaire.
Je suis tellement désolé pour ce que vous nous montrez... Mais je suis aussi sûr que ce ne doit pas être le seul problème.
Je me rappelle d’une petite BMR qui séjournait dans le service, je me rappelle de la poussière verte qui coulait des conduits de la climatisation, je me rappelle du caractère si particulier de celui qui devait être le responsable de tout cela mais qui ne faisait rien.
Je me rappelle de comment on a essayé de me jeter comme un chien juste pour bien vouloir faire mon travail. Je me rappelle des grands professionnels d’infirmerie qui devaient partir grâce à cette même personne. Je n’ai pas oublié.
Et je suis tellement désolé d’avoir laissé faire et ne pas avoir bataillé davantage, mais je n’ai qu’un diplôme pour gagner ma vie.
Et je suis tellement désolé de savoir que mes collègues continuent de travailler comme cela...

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
3 commentaires
1 commentaire
3 commentaires
A la une
1 commentaire

Vidéos

Voir toutes les vidéos