France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Football

Un partenariat entre Rémire (Régionale 1) et Dijon (Ligue 1) : « Une porte ouverte pour les jeunes joueurs de Guyane »

Stéphane HESPEL Lundi 8 Juin 2020 - 10h58
Un partenariat entre Rémire (Régionale 1) et Dijon (Ligue 1) : « Une porte ouverte pour les jeunes joueurs de Guyane »
Le club de l'ASC Rémire a intégré le réseau Avenir, an partenariat avec le club de Ligue Dijon (DFCO). Il y a un an, Grégory Lafontaine (16 ans) a intégré le centre de formation, dans la foulée, ou presque d'Aymeric Sonny (18 ans), un Kouroucien. - Photos DR

Il y a quelques jours seulement, l'ASC Rémire a signé un partenariat avec le club professionnel de Dijon (DFCO). Un accord renouvelable tacitement chaque année qui sonne comme une aubaine pour l'ensemble du football amateur en Guyane.

Le partenariat entre l'ASC Rémire et le club de Dijon, a été signé en avril. Mais son officialisation ne date que d'il y a quelques jours seulement. « Je suis vraiment ravie de l’équipe, du travail qui a été mené », commente d'emblée Armande Amaranthe Horth, présidente de l'ASC Rémire, club de Régionale 1. Et d'ajouter que « le Réseau Avenir est une formidable porte ouverte pour tout le football amateur en Guyane ». Pour les jeunes joueurs mais aussi les éducateurs et les dirigeants. Et il est aussi très honorifique pour tous les bénévoles.

Mais concrètement, comment est né ce partenariat apporte et qu'est-ce qu'il apporte ? Chargé de mener à bien ce projet, Frédéric Lafontaine, vice-président du club rémirois, rappelle que « des relations ont été créées avec le club de Dijon depuis longtemps ». Et que depuis plusieurs mois, « elles se sont renforcées. Dijon, en partenariat avec la Ligue, a organisé en février un stage en Guyane, supervisé par deux éducateurs dijonnais, qui a eu lieu au stade Edmard-Lama, auxquels participaient des jeunes de différentes catégories venus de tous les clubs. Cette année on a aussi eu deux éducateurs qui sont partis en immersion en centre de formation. Je m’y rends aussi régulièrement, deux à trois fois par an. »
« Nous accompagner »
Avec l'intégration de l'ASC Rémire dans le Réseau Avenir, le DFCO entend poursuivre et renforcer son maillage dans les territoires ultramarins. « Parmi les axes de cette convention, les échanges techniques entre nos clubs, l’immersion régulière des meilleurs jeunes de son effectif et de ses éducateurs, mais aussi, à l’image du stage organisé en février 2020 à Remire-Montjoly, des actions en direction des jeunes footballeurs Guyanais avec la participation des cadres techniques du DFCO », explique-t-on au sein du club de Ligue 1. « L’objectif, c’est que si un jour on a un joueur avec un fort potentiel, il pourra arriver dans l’Hexagone dans les meilleures conditions. En travaillant avec eux, on ne passera pas à côté de quelque chose. Ils sont vraiment là pour nous accompagner, pour nous dire comment on peut faire. Nous guider dans la formation grâce à leur expérience », poursuit Frédéric Lafontaine.

Ce partenariat, reconductible tacitement chaque année, est « une chance exceptionnelle. Nous sommes à plus de 8 000 km de Dijon. Ils nous font confiance. C’est une reconnaissance pour nous. Une ouverture pour eux. Depuis quelques temps, les clubs pro ne vont plus chercher, pour intégrer leur centre de formation, les meilleurs joueurs en Ile de France. Plusieurs d'entre eux se sont rendus compte qu'il y a un énorme potentiel dans les Outre-mer », assure Frédéric Lafontaine.
« Des conditions privilégiées »
Par son potentiel, et celui de la Guyane, terre de sportifs et de futurs grands talents, l'ASC Rémire compte aussi sur sa structure actuelle pour bien faire fonctionner ce partenariat. « On a en face de nous un club qui s’est engagé. Qui sait comment on fonctionne. Avec qui on a déjà créé des liens. Ils n’ont pas tergiversé. On n’attend pas d’eux de soutien logistique. Ce n’est pas le but. » Il pourrait y avoir aussi « d’autres petits intérêts, mais c’est plus difficile pour nous en Guyane d'en profiter car nous sommes à distance. Mais si demain on est amené à faire partir quelques jeunes, ils pourront, dans le cadre d'un séjour, bénéficier de l’accès au centre de formation, voir les entraînements des pro, ils auront des conditions privilégiées d’accueil. Il n’y a pas d'autres intérêts que cela et surtout pas financier. »

Sur les traces des futurs Malouda et Darcheville ?
« Le vif succès des derniers échanges entre nos clubs et les bonnes performances de leur ancien joueur Gregory Lafontaine, qui avait notamment qualifié nos U18 en quart de finale de la Coupe Gambardella, laissent présager une bonne évolution favorable aux deux parties », ajoute-t-on du côté de Dijon. « Au DFCO, il y a aujourd'hui deux Guyanais : Grégory Lafontaine (16 ans qui joue en U17) et Raymeric Sonny (18 ans en U 19, capitaine de l’équipe), qui est originaire de Kourou », précise le vice-président de l'ASC Rémire. Lequel rappelle aussi que deux grands noms du sport guyanais, Folrent Malouda et Jean-Claude Darcheville ont également foulé les terrains sous les couleurs de l'ASC Rémire.
 
 

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
1 commentaire
1 commentaire
A la une
4 commentaires
5 commentaires