• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Planète sport

Un beau week-end pour nos sportifs guyanais évoluant en Europe !

Mickael Alcide Mardi 25 Mai 2021 - 11h22
Un beau week-end pour nos sportifs guyanais évoluant en Europe !

Mike Maignan champion de France de football avec le LOSC et Leïla Heurtault médaillée de bronze à l’Euro de Karaté, petite déception pour le nageur Mehdy Metella et masterclass du handballeur Luc Tobie. Retour sur les performances réalisées par nos meilleurs athlètes guyanais ce week-end.

Mike Maignan et le LOSC sacrés Champions de France de Ligue 1
C’est fait ! Après 38 journées de championnats étalés sur 9 mois de compétitions le LOSC de Lille a enfin obtenu son 4e titre de Champion de France. Grâce à une dernière victoire 2-1 face au SCO d’Angers ce dimanche, Mike Maignan et ses coéquipiers ont mis fin à 10 ans de disette pour le club nordiste. Il remporte le championnat de Ligue 1 édition 2020/2021 avec 83 points, c’est un point de plus que le Paris Saint-Germain et 5 de plus que l’AS Monaco. Les Lillois ont remporté 24 matchs cette saison, dont des succès d’importance capitale face à leurs concurrents directs : l’AS Monaco (2-1), le PSG (1-0) et l’OL (3-2). Ils ont également fait 11 matchs nul et subi seulement 3 revers, et uniquement face à des équipes de seconde partie de tableau : Angers (13e), Nîmes (19e) et Brest (17e).
Arrivé à Lille en 2015, Mike Maignan remporte pour sa part le premier titre de sa carrière professionnelle. Un titre obtenu au bout d’une saison tout simplement exceptionnelle pour le gardien guyanais. Il est le 5e guyanais à remporter ce titre après Raoul Diagne (RC Paris, 1936), Bernard Lama (PSG, 1994), Florent Malouda (OL, 2004,2005,2006,2007) et Kevin Rimane (PSG 2016, 2018,2019).
Devenu international français en octobre dernier et retenu pour disputer l’Euro cet été, « Magic Eagle » a disputé 49 matchs officiels, toutes compétitions confondues en 2020/2021. Il a disputé 100% des matchs de son club à l’exception d’un match de coupe de France. Cette confiance absolue accordée par son coach lui a bien été rendue puisqu’avec seulement 23 buts concédé cette saison, le LOSC est la meilleure défense du championnat de France et inévitablement l’une des meilleures d’Europe. Le gardien de 25 ans formé au PSG a conservé sa cage inviolée sur 21 rencontres. Personne n’a fait mieux cette saison dans les 5 grands championnats. Il est passé hier soir tout près d’un record de France mais le but encaissé à la dernière minute face à Angers l’en a privé. Pilier et dernier rempart de Lille du 22 aout au 23 mai, Mike Maignan est un incontournable de l’effectif lillois champion de France 2021. S’il devra désormais très vite se concentrer sur l’Euro avec l‘équipe de France, Mike Maignan quittera peut-être le Nord cet été. Le natif de Cayenne attire la convoitise du côté de l’Italie mais également outre-manche. Reste à voir ce que le mercato nous réserve…


Clap de Fin pour Todibo et Baal
Lui aussi disputait sa dernière journée de Ligue 1 hier, Jean-Clair Todibo et les Aiglons de l’OGC Nice l’ont emporté au Parc OL sur le score de 3-2. Une victoire face au 4e du championnat qui scelle la 9e place des azuréens au classement final de Ligue 1 avec 52 points. Le défenseur guyanais arrivé en prêt sur la côte d’Azur en février dernier alors que Nice n’était que 13e a pu disputer 15 rencontres et marquer 1 but en Ligue 1 cette année. C’est une fin de saison heureuse pour l’ex-barcelonais qui a vécu des derniers mois difficiles. Il est notamment passé par 4 clubs différents depuis mai dernier. Son aventure à Nice devrait le prolonger mais la levée de son option d’achat (d’une hauteur de 8,5M d’euros + Bonus) n’a pas encore été officialisée.
Fin de saison aussi pour Ludovic Baal du Stade Brestois . Le latéral gauche guyanais de 35 ans a connu une saison compliquée du côté de la Bretagne. Son club a réussi à se maintenir sur le fil à la dernière journée et restera en Ligue 1 l’année prochaine. Ludovic Baal a cependant très peu joué cette saison : 7 matchs de Ligue 1, 2 de coupe de France, 4 titularisations le tout pour 462 minutes jouées. En fin de contrat le mois prochain, le guyanais disputait probablement ses 7 dernières minutes sous le maillot breton hier face au PSG (défaite 2-0). Si une prolongation avec Brest ne semble pas réellement envisageable, l’ex-manceau devra retrouver un club cet été. Cependant, les circonstances laissent également entrevoir son retour avec la sélection de Guyane pour la Gold Cup début juillet prochain.
Leïla Heurtault en Bronze aux Championnats d’Europe de Karaté
La Karateka guyanaise a décroché la médaille de bronze en individuelle chez les –61kg à l’Euro de Karate qui se tenait en Croatie la semaine dernière. Après 4 victoires sur ses 4 premiers combats mercredi (ref= https://www.franceguyane.fr/actualite/sports/sport-les-performances-de-nos-guyanais-et-guyanaises-outre-atlantique-483675.php) , Leïla Heurtault s’est inclinée en demi-finale de la compétition. Elle s’est défaite de son adversaire l’Allemande Anna Miggou en petite finale samedi matin pour s’offrir sa première médaille européenne à 26 ans.
La Mananaise et ses coéquipières de l’équipe de France espérait réitérer cette performance quelques heures plus tard au tournoi par équipe après la défaite face à l’Allemagne en demi-finale. Cependant face à la Croatie, hôte de la compétition qui jouait à domicile les choses n’ont pas été si simples. Elles avaient pourtant bien commencé avec une belle victoire de Leïla Heurtault pour ouvrir le bal (5-2). Ses deux coéquipières ne sont pas parvenues à finir le travail et se sont toutes deux inclinées. Pas de médaille pour les 3 françaises.
La karateka guyanaise s’est tout de même dit satisfaite de sa compétition : « Je suis très contente de cette médaille de bronze, de cette troisième place aux championnats d’Europe. Depuis le temps que j’attendais ma sélection dans cette compétition, je ne peux être qu’heureuse ! Même si forcément je souhaitais la première place, ça s’est joué à pas grand-chose mais cela fait quand même plaisir d’arriver troisième. »
Elle participera du 11 au 13 juin prochain au Tournoi de Qualification Olympique qui se déroulera à Paris. Seules 3 combattantes par catégories seront retenues mais notre guyanaise, numéro 5 mondiale a toutes ses chances de décrocher son billet pour Tokyo. Rendez-vous à Paris le 11 juin.

Petite déception pour Mehdy Metella aux Championnats d’Europe
Du côté de la Hongrie ce week-end pour participer aux Championnats d’Europe de Natation, Mehdy Metella n’a pas performé au niveau espéré sur le 100m papillon. Samedi, il ne finissait que 19e des séries avec un chrono de 52.31.
Opéré à l’épaule l’année dernière et malade du Covid en mars dernier, le nageur guyanais s’est livré sur sa forme physique après sa course : « Je suis très fatigué. Physiquement, je ne me sens pas bien. J’ai une grosse fatigue avec l’enchainement des entraînements. […] Je ne contrôle pas mon corps. En un an d'arrêt, il a complètement changé, j'ai du mal à récupérer.» Il reste cependant très confiant : « J’ai fini de douter. Je doutais de moi en 2013, 2014 ou 2015 mais maintenant je sais ce que je vaux. […] Mon but est d’atteindre un podium olympique. Avec le nom que je porte, il faut que j’aie une médaille. »
Prochains rendez vous le 1er juin au meeting de Canet pour le nageur guyanais, où l’on retrouvera très probablement Analia Pigrée. On fera ensuite place aux Championnats de France du 15 au 20 juin qui cette fois-ci seront sans doute la dernière chance de qualification olympique pour le pensionnaire du CN Marseille. Rappelons qu’il doit passer sous la barre des 51’’96 pour prendre son envol vers Tokyo et s’aligner sur le 100m papillon.

Les Championnats n’étaient pas finis pour Mehdy Metella qui a enchainé le lendemain sur une belle matinée avec le relais 4x100m 4 nages français. Les français se hissaient en finale en réalisant le 2e temps des séries : 3’32’’50 et décrochaient par la même occasion leur qualification pour les Jeux Olympiques. Ils n’ont fini que 5e de la finale avec un chrono de 3’33’’10. A noter les 2 très beaux temps réalisés sur ces 2 courses du nageur guyanais (51.26 et 51.46), preuve qu’il dispose de toutes les cartes en mains pour être présent à Tokyo cet été.
Luc Tobie continue sur sa lancée en StarLigue
Le handballeur de l’USAM Nîmes Gard continue d’enflammer les parquets du championnat de France de handball avec de nouveau 5 buts marqués ce week-end dans le derby face à Montpellier. Décisif à plusieurs reprises et ce depuis 3 matchs, avec à chaque fois au moins 4 buts marqués, Luc Tobie est un des hommes de la fin de saison nîmoise. L’USAM et le MHB se sont séparés sur un score 29-29. L’USAM descend cependant à la 5e place et se tient à 1 point d’Aix, 4e et provisoirement qualifié pour l’Europe la saison prochaine. Il reste 5 matchs aux partenaires de Luc Tobie pour faire la différence.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
1 commentaire
A la une
1 commentaire