Tour de Guyane 2022

31ème édition - Tour cycliste de la Guyane

  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
TOUR DE GUYANE 2022

[TOUR DE GUYANE] La chronique de Ti Jaré : Man Vévé, souplé !

MINOS alias Ti Jaré Mardi 16 Août 2022 - 15h51
[TOUR DE GUYANE] La chronique de Ti Jaré : Man Vévé, souplé !

Retrouvez la chronique de Ti Jaré, commentant le Tour de Guyane, comme à son habitude ! Une supplique à Man Vévé...

 Mana la douce et ses rizières abandonnées, Mana et son patrimoine humain dont les plus célèbres nom sont Anne-Marie Javouhey et son village - d’où partira la cinquième étape du Tour de Guyane - mais aussi Man Vévé, grande figure locale du pays, dont le bac a porté le nom. Une composition des Blues Birds est également à sa gloire...

Mais c’est à Saint-Laurent que la quatrième étape est arrivée ce mardi. Et comme Ti Jaré l’avait prévu, la chute n’a pas manquée. Ce n’est pas la première du genre. Mais pour avoir visité le virage de l'avenue du Lieutenant-Colonel Chandon, il ne pouvait en être autrement. Outre l’aspect technique de cette fin de course, le revêtement routier n’est autre qu’un piège à boyaux.

Alors en partant sur la Mana, nous allons implorer Man Vévé, qui repose sur ses terres, pour qu’elle égrène quelques chapelets à l’intention du peloton, et de l’oiseau Bleu (zozo blé) Teddy Octavia, pour qu’il se refasse le plumage.

En tombant sur les bords du Maroni, dans le virage ce dernier a laissé des plumes, et son escadrille commence à être décimée. Trois chutes déjà.

A ce rythme, le VCK va imploser en plein vol, alors qu’il est sur une très belle orbite. Oui Man Vévé nou ka enploré to pou la route Mana pa meté moun a tè enkô, pas i danjéré osi avan l’entrée komune an.

Ce n’est notre seule supplique, l’autre est de rester sur notre faim, car pour le moment, nous n’avons pas encore de victoire guyanaise, et si vélo a pa ralé chèz bô tab, nous aimerions quand même passer au premier service.

Ce n’est pas le cas, et on s’interroge sur la stratégie de course de la garde républicaine guyanaise qu’est la sélection. Une impression de cour de récréation, où Dilhan Will essaye de mettre un peu de discipline. Will et Octavia n’ont pas connu Man Vévé , et le maillot jaune est un formidable gestionnaire de pendule.

Teddy Octavia et Dilhan Will ont tout à gagner si l'un des deux levait les bras en premier à Mana, ou déshabillait le leader.

Man Vévé, « men mo ». Nous n’en sommes pas encore là, et il faudra repasser par Saut-Sabbat qui apparemment a pa té premié so.

Le peloton commence à s’effilocher de plus en plus « grenn pa grenn ». Comme le chapelet de Man Vévé. Souplé !
Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une
1 commentaire