France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
Tour de Guyane 2019

30ème édition - Tour cycliste de la Guyane

  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

« Une victoire méritée » pour Jean-Claude Uwizeye

Lundi 26 Août 2019 - 03h05
« Une victoire méritée » pour Jean-Claude Uwizeye
Le coureur rwandais de l’équipe de Vendée, Jean-Claude Uwizeye, a rempporté la 30e édition du Tour de Guyane / photos José Blezes & Arnaud Béhary - de

Le coureur rwandais de l’équipe de Vendée n’a pas fait de détails en réalisant une belle course, pour la dernière étape Kourou-Cayenne, avec une arrivée jugée devant la Collectivité territoriale, route de Montabo.

Au pied de la fusée Ariane à Kourou, ils sont 88 coureurs au départ de cette 9e et dernière étape de 142, 8 km qui ramène le peloton jusqu’à Cayenne. Très vite, trois hommes donnent le ton, Stéphane Mérille (ECG), Sam Van de Mirrop (PB) et Axel Carnier de la Martinique. Les dés sont lancés !

L’allemand Hermann Keller, qui annonce la couleur, remporte le premier point chaud au PK 9, 5, on sent bien qu’il a quelque chose dans la tête. D’ailleurs, à Tonate-Macouria, il reste aux avants-postes en compagnie de Didier Baptiste, même si le peloton n’est qu’à 14’derrière avec un maillot jaune qui ne lâche rien. Jean-Claude Uwizeye, le coureur rwandais de l’équipe de Vendée, compte bien remporter la 30e édition. Il file en tête avec deux de ses coéquipiers.

Les guadeloupéens sont là aussi avec Cédric Locatin qui est à 2’16 au général. Ils n’ont d’autre choix que de rouler pour sauver la seconde place de Lary Lutin. À l’approche de la ligne d’arrivée, la caravane emprunte alors le circuit final : trois tours pour faire durer le plaisir. À ce moment de la course, 14 coureurs sont en tête, les paris sont ouverts pour le sprint final et force est de constater que le maillot jaune est plutôt serein et le nombreux public massé au bord des routes de Cayenne assiste à un superbe spectacle.

En prouvant sa motivation et ses capacités durant toute l’épreuve, Jean-Claude Uwizeye termine en véritable patron et inscrit son nom au palmarès de cette 30e édition, laissant le britannique Hermann Keller s’imposer au sprint dans cette dernière étape.

HRE avec J. B.