France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
Tour de Guyane 2019

30ème édition - Tour cycliste de la Guyane

  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

La Guyane débloque son compteur grâce à James Grinville (VCG)

Mercredi 21 Août 2019 - 03h15
La Guyane débloque son compteur grâce à James Grinville (VCG)
Le coureur du VCG s'est imposé au sprint face au Martiniquais Mickaël Laurent / photos AP - hespels

La 4e étape du Tour de Guyane a été pleine de rebondissements. La formation guadeloupéenne, leader au général, a été chahutée mais a néanmoins assuré l’essentiel en parvenant à enrayer toutes les échappés et à favoriser une arrivée au sprint remporté par le coureur du VCG James Grinville.

L’étape d’hier, entre Sinnamary et Mana (168,9 km), la plus longue du Tour 2019, était très redoutée par les coureurs mais aussi par les staffs. Seulement, la montagne a accouché d’une souris. Dès le départ, cinq hommes se sont échappés : Laurendot (Martinique), Mérille (ECG), Stenzel (Allemagne), Paque (PCO) et Vette (Pays-Bas). Le peloton est revenu sur eux mais au passage d’Iracoubo, un trio emmené par San Van de Mieroop (Pays-Bas), Cédric Eustache (Martinique) et Patrice De Nays Candau (CDSM) s’est à nouveau détaché. Moment choisi par l’équipe de Guadeloupe pour remettre tout le monde au pas, comme à chaque tentative… Les attaques vont même fuser d’un peu partout dans le peloton, mais les Guadeloupéens ont réussi à prendre les choses en main. Au carrefour de Mana, l’homme de tête Bernard Quentin a commencé à perdre du terrain. La jonction a finalement eu lieu à 3 km de l’arrivée. Et le sprint, comme la veille, s’est transformé en duel entre Mickael Laurent (Martinique) et James Grinville (VCG) qui a eu le dernier mot et offrant ainsi à la Guyane sa première victoire d’étape dans cette 30e édition.

Alain PAULMIN