• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
FOOTBALL

Thomas Vancaeyezeele signe au San Diego Loyal SC

Propos recueillis par Mickael Alcide Mardi 29 Décembre 2020 - 10h38
Thomas Vancaeyezeele signe au San Diego Loyal SC
©Chris Cowger - Riverhounds SC

L'aventure continuera aux États-Unis pour Thomas Vancaeyezeele. L'international guyanais posera ses valises dans le sud de la Californie et plus précisément à San Diego pour la saison 2021 d'USL Championship.

 Après 3 premières saisons réussies avec Pittsburgh qui lui ont permis de découvrir le football professionnel, à 26 ans Vancaeyezeele a choisi de se lancer un nouveau défi. Il disputera la saison 2021 d'United Soccer League (USL) avec le San Diego Loyal SC, un club créé il y a tout juste 18 mois. La formation californienne a fait ses débuts lors de la saison 2020 et est coachée par un certain Landon Donovan. Ex-milieu de terrain de la sélection américaine dont il est le meilleur buteur, il a quasiment tout gagné aux États-Unis et est notamment passé par la Bundesliga dans les années 2000. Thomas Vancaeyezeele répond à nos questions :
Dans quel état d'esprit étiez-vous au moment de votre départ pour les États-Unis en 2015 ?
Au moment de partir je savais qu'il y avait la possibilité de s'entraîner et de jouer à un bon niveau et de progresser. Ensuite je ne savais pas si je pouvais devenir professionnel aux États-Unis. Je partais dans l'objectif de jouer, m'entraîner dur, continuer mes études et je me suis dit que je verrai bien ce qui allait se passer.
Vous êtes très polyvalent, comment définiriez-vous votre style de jeu ?
Quel que soit le poste auquel je joue, j'essaie d'être très agressif, j'aime bien récupérer le ballon puis jouer propre derrière, trouver des bonnes passes et perdre le moins de ballons possibles.
Quel est votre rapport à la Guyane et comment a-t-il évolué depuis que vous faîtes partie de la sélection de Guyane ?
La Guyane me rappelle ma famille, beaucoup de mes proches y vivent et c'est là que mes parents se sont rencontrés et ont vécu. Depuis que je joue en sélection j'ai pu rencontrer plus de Guyanais. J'ai découvert que les joueurs de mon équipe avant d'être de bons joueurs sont de très bonnes personnes et il en est de même pour les membres du staff. Je suis très content du rapport humain que j'ai créé et c'est vraiment une expérience dont je ne peux dire que du positif et que je souhaite à beaucoup de vivre.
Est-ce qu'il y a eu des raisons qui ont provoqué votre départ de Pittsburgh ?
L'année dernière j'avais fini dans la 2e équipe type de la saison puis comme il me restait un an je n'ai pas prolongé mon contrat tout de suite afin de m'ouvrir le plus de portes possibles. Et puis cette année j'ai fait une saison encore meilleure, j'ai été retenu dans la 1ere équipe-type donc j'ai reçu de meilleures offres et le projet de San Diego m'a plu. Je me suis dit que c'était le moment de tenter un nouveau challenge après 3 ans à Pittsburgh, je vais voir autre chose, jouer contre d'autres équipes et découvrir la conférence Ouest.
Que vous ont apportées ces 3 dernières années chez les Pittsburgh Riverhounds ?
Tout d'abord j'y ai découvert le football professionnel et au-delà de ça j'ai vraiment pris en maturité. J'ai compris à Pittsburgh que même si le football est un sport collectif il faut toujours être prêt aussi bien mentalement que physiquement. Il faut être consistant et tout faire par soi-même pour avoir sa place sur le terrain, ne rien attendre des autres...J'ai aussi appris à jouer sous pression. Déjà parce que le coach attendait beaucoup de nous et ensuite parce qu'on jouait des matchs à très gros enjeux surtout avec les play-offs. Ces matchs-là, on les jouait devant 15 000 supporters et même s'il y avait beaucoup de pression, c'est un rêve qui est devenu réalité.
Quel bilan tirez-vous de cette expérience à Pittsburgh ?
Je dirais que ce sont vraiment trois années pleines parce qu'il y a eu des hauts et des bas. Mais au final ça s'est très bien passé et je suis très content. Maintenant je pense que c'est le moment de voir autre chose, j'ai 26 ans et je vais arriver dans les années où je vais jouer mon meilleur football et donc c'est important de faire mon chemin également.
Qu'attendez- vous de ce nouveau défi dans un tout nouveau club et un environnement totalement différent ?
Je ne sais pas vraiment, mais je sais qu'il y aura plus de soleil et qu'en Californie il fera beau à peu près toute l'année. Sur le plan sportif je pense que ça va être très professionnel. J'ai pu le constater lorsque j'ai discuté avec le coach Landon Donovan, c'est une vraie légende du football aux États-Unis. Ce sera un honneur d'être coaché et d'apprendre de lui. L'effectif est assez complet, très expérimenté et je veux y faire ma place, montrer que je mérite d'être dans l'équipe... En tout cas je suis très content, on verra comment ça se passera et j'ai hâte.
 
 
BIO EXPRESS

Né à Arras en 1994 d'une mère guyanaise, Thomas Vancaeyezeele débarque en Normandie en 2005 et intègre le centre de formation du SM Caen à 11 ans ou il fera toutes ses classes. Après un passage par Hérouville et par l'Espagne, il s'envole direction les Etats-Unis en 2015. Il continue ses études tout en pratiquant le football universitaire avec son club de Charleston. En 2017, il remporte son championnat universitaire et en est élu joueur de l'année. En 2018 il est retenu dans la Major League Soccer (MLS) Combine mais n'est pas drafté. Il est cependant repéré quelques jours plus tard par le coach des Pittsburgh Riverhounds. Il signe ainsi son premier contrat pro avec le club pennsylvanien en mars 2018. Il comptabilise aujourd'hui 78 matchs en USL Championship (2e division) en 3 saisons professionnelles. Il est également appelé en sélection de Guyane par Thierry De Neef depuis septembre 2019 et compte 3 apparitions sous le maillot des Yana Dokos.
 
 


Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une