France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Poker : la Guyane à la table des grands

P. R. Mercredi 13 Février 2019 - 03h10
Poker : la Guyane à la table des grands
Thomas Sorre, joueur de poker amateur, s'est frotté à des stars de la discipline. - DR

Thomas Sorre a terminé troisième d’un tournoi mondial de poker ce week-end à Bruxelles. Une performance inédite.

Jamais un Guyanais n’avait gagné une aussi grosse somme lors d’un tournoi officiel de poker. Thomas Sorre vient de se classer troisième de l’étape bruxelloise du World Poker Tour (WPT DeepStacks Brussels). À 34 ans, celui qui joue en amateur depuis l’âge de 18 ans, participait pour la première fois à un tournoi WPT. Parmi les 584 joueurs entrants, quatre Guyanais : Thomas et ses amis Thibault, Rudy et Hugo. Pour finir troisième, Thomas a dû jouer durant quarante heures sur trois jours ! Un tournoi prestigieux, auquel participaient des stars mondiales du poker comme Alexandre Reard, Michael Mizrachi ou Davidi Kitai, tous très connus dans le milieu.

« Face à des joueurs de cette envergure, on se sent nu ! raconte Thomas. Ils jouent toute l’année ; ils ont des automatismes et une lecture du jeu. Psychologiquement, ils sont très costauds. Mais j’ai réussi à développer un poker qui leur a créé des difficultés. J’ai essayé de faire le moins d’erreurs possible. Et surtout pas d’ego. »

Ascenseur émotionnel

Sa meilleure main du tournoi : dame et 10 de trèfle, celle qui lui permet d’arriver au jour 3 avec 800 000 jetons. Bien sûr, Thomas a eu de la réussite et un bon jeu. Mais il a aussi su se créer sa place : « Sur la table il faut ”voler” comme on dit au poker. C’est-à-dire être actif, placer des bluffs, et surtout avoir de la patience. Tout le monde s’observe. C’est aussi un jeu d’acteur ! »

Aujourd’hui, le Guyanais ressent une grande fierté de s’être classé aussi haut face à de tels joueurs. « Cela montre qu’il y a du niveau en Guyane. C’est le rêve de tout passionné de poker de jouer à ces tables », explique celui qui a fréquenté le Guyane Poker Club avant sa fermeture.

Un tel tournoi est également un véritable ascenseur émotionnel. Une surdose d’adrénaline que le joueur gérait en restant en contact avec son épouse Marlène au téléphone ainsi qu’avec les Guyanais présents sur place, dont Thibault qui lui a permis de participer au tournoi et qu’il tient à remercier. « C’est parce qu’ils m’ont soutenu que j’ai eu la chance d’aller aussi loin, c’est certain. »

Une chance que Thomas espère pouvoir revivre bientôt. Son prochain tournoi ? Peut-être en juin à Las Vegas. À suivre...

Thomas Sorre, joueur de poker amateur, s'est frotté à des stars de la discipline. -

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une