La petite balle doit rebondir !

 La petite balle doit rebondir !

Le tennis de table ne se porte pas bien en Guyane. Ce constat, c’est celui dressé par Elidia Alcide-dit-Clauzel, présidente de la ligue. «  C’est même une crise sans précédent. Démissions, problèmes de personnes, tensions, diminution régulière du nombre de clubs et donc de licenciés… En moins de cinq ans, nous sommes ainsi passés de 7 à 4 clubs sur le territoire et avons perdu plusieurs dizaines de licenciés. Il fallait réagir.  « Pour préparer ce redressement, une seule solution : convoquer...

France-Guyane 412 mots - 18.10.2019
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Abonnement digital (Web + iPad + Mobile)

365 archives 144€/an
12€/mois 1 an
En savoir plus

Abonnement web (Web + Mobile)

365 archives 96€/an
8€/mois 1 an
En savoir plus
180 archives 60€/an
10€/mois 6 mois
En savoir plus
90 archives 36€/an
12€/mois 3 mois
En savoir plus
30 archives 13,90€
  1 mois
En savoir plus