France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

La natation, le parent pauvre de la base avancée

N. L. Mardi 08 octobre 2013
La natation, le parent pauvre de la base avancée
À droite, Francis Luyce, président de la FFN, avec Myrtho Mandé, président du comité régional de natation, et Rodolphe Alexandre (NL)

En visite pour deux jours, Francis Luyce, président de la Fédération française de natation et chef de délégation pour les JO 2016, a jugé que le projet de la base avancée ainsi que les infrastructures aquatiques étaient loin d'être opérationnels.

« Il reste beaucoup de travail. » Ce propos de Francis Luyce, président de la Fédération française de natation (FFN), a conclu la réunion qui s'est déroulée hier, en présence de Rodolphe Alexandre et de Myrtho Mandé, président du comité régional de natation.
En visite pour deux jours, le président de la FFN n'a pas caché son scepticisme concernant l'avancement du projet de la base avancée. « On doit mettre un sacré coup d'accélérateur » , a-t-il martelé. S'il a défendu l'existence d'équipements performants, comme la piste d'athlétisme de Rémire-Montjoly, il a insisté sur le retard concernant les infrastructures aquatiques. « Soyons francs : c'est loin d'être opérationnel. Dans de telles conditions, on ne peut pas envisager d'accueillir la délégation française de natation. Au mieux, on peut imaginer que l'équipe de France d'eau libre puisse s'entraîner ici. Je ne donne pas mon avis, je ne peux seulement pas faire de promesses. »
LA PISCINE DE BADUEL FERMÉE POUR 18 MOIS
Dans le cadre de la base avancée, il est prévu que la piscine de Baduel, unique bassin de 50 m sur le département, soit rénovée. Les travaux devraient durer 18 mois. « Ce serait une catastrophe de fermer cette piscine sans avoir prévu une solution provisoire » , a souligné Myrtho Mandé, ajoutant que le département comptait neuf clubs de natation pour environ 1 500 licenciés. Mais où construire cet équipement ? Selon Myrtho Mandé, il existe un terrain, à côté du carrefour des Maringouins, qui appartient à la Région. « Impossible, lui a rétorqué Rodolphe Alexandre, il y a une carrière à côté. Ça va être compliqué. »
Le président du comité régional a également plaidé pour que l'assemblée générale de la Fédération soit organisée en Guyane en 2016. « C'est un rêve pour Myrtho Mandé » , a souri Francis Luyce, avant de glisser : « C'est avant tout une question de budget et ce ne sera pas simple. »

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
4 commentaires

Vos commentaires

kafka 10.10.2013

Et le président du GIP se demande encore pourquoi il aurait fallu Bernard Lama à sa place...
Lama avait prévenu mais du haut de leur suffisance messieurs les élus l'ont ignoré. Quel gachi ! Il ne fallait pourtant pas avoir bac + 13 pour deviner que si les constructions sortaient de terre en 2014, il serait déjà trop tard...

Répondre Signaler au modérateur
RODY95 09.10.2013

pfff et re pffff les travaux et les projets auraient du sortir depuis la nomination du brésil pour les jo , c est pas deux avant qu on commence à réfléchir , on aura aucun athlète qui viendra en guyane avant les jo , ils privilègeront les antilles , ah qui la faute ? aux politiciens merci à eux
et pour le mondial de foot c est pas la peine d espèrer l équipe de France manque d infrastructure, peut être il y aura une équipe de 3ème rang et encore

Répondre Signaler au modérateur
monchou 10.10.2013

on l'entend pas trop là le président du gip...Pourtant LAma l'avait dit: arrêtez la propagandz!!! Et mr le docteur de répondre...Je n'ai pas de leçons à recevoir de quiconque, je suis docteur!!! Euh bein si, docteur: même vous, vous pouvez être malade de prétention, alors que l'essentiel n'est pas fait! Arretez la parade politicienne et mettez vous au boulot. J'y aurais presque cru moi, à cette histoire de base avancée. J'aime bien les berges du maroni...

Répondre Signaler au modérateur
rlessito 09.10.2013
Saul 2016

2016 ? 2 ans (2014-15) en Guyane pour trouver le terrain et construire l'infrastructure ? En Métropole, ils n'y arriveraient pas, nous on a Saul :-D

Répondre Signaler au modérateur