• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
SPORTS

La Guyanaise Korann Colet vice-championne de France Junior du lancer de javelot !

Mickael ALCIDE Lundi 18 Juillet 2022 - 18h04
La Guyanaise Korann Colet vice-championne de France Junior du lancer de javelot !

L’aboutissement de plus de quatre années de travail : Korann Colet, lanceuse de javelot et licenciée au Rou…Kou a remporté ce week-end sa première médaille en compétition majeure. C’est à l’occasion des championnats de France Cadets-Junior que la Guyanaise de 17 ans s’est illustrée et a pu monter sur la deuxième marche du podium, grâce à un meilleur lancer à 44 mètres 57. Retour sur les prouesses de Korann Colet et de dix autres guyanais engagés sur ces championnats de France.

Dix licenciés guyanais au départ des championnats de France Jeunes
Ils étaient une dizaine d’athlètes originaire de la Guyane à s’envoler pour Mulhouse afin de disputer les Championnats de France d’athlétisme des catégories jeunes du 15 au 17 juillet.

Le RouKou, le Sport Guyanais, Matoury 2000, le Toucan Athletic Club, l’Athletic Club de Soula, pas moins de cinq clubs guyanais étaient représentés à Mulhouse de vendredi à dimanche.
La Médaille d’argent au concours du lancer de javelot Junior pour Korann Colet
Une course à la médaille menée sur deux journées de compétition a conduit l’athlète kouroucienne à prendre le meilleur sur la quasi-totalité de ses concurrentes.

Elle s’était tout d’abord qualifiée pour la Finale des championnats de France grâce à un timide meilleur lancer (41,91 m) ce vendredi 15 juillet. La protégée de Denis Violanes s’est ensuite dépassée le lendemain pour établir une meilleure marque à 44 mètres 53 dès le début du concours. Elle finira par améliorer sa performance de quatre centimètres pour son dernier lancer.

C’est une performance satisfaisante et une réussite pour l’athlète guyanaise de 17 ans qui termine donc troisième du concours, mais deuxième française, ce qui lui offre sa première médaille d’argent au niveau national. Une belle revanche pour celle qui était passée à quelques centimètres d’une place sur le podium des CARIFTA Games en Jamaïque au mois d’avril.


Les Belles performances de Kayssia Hudson, Nandy Charles, Jessika Ringuet, Pierre-Louis Farfadet et Jeremy Dalphrase
Dans un autre concours, celui du Triple Saut, en catégorie Junior Kayssia Hudson a manqué de peu d’atteindre le podium des championnats de France. Grâce à des records personnels améliorés (12 mètres 50 puis 12 mètres 60), elle était tout près de prendre la troisième place mais s’est vue doublée pour neuf centimètres par une concurrente. Kayssia Hudson du Toucan Athletic Club finit donc quatrième de la compétition.

De son côté Nandy Charles a de nouveau battu son record personnel sur 400 mètres (55’’71) et obtient la cinquième place sur ces championnats et quatrième meilleure française de l’année sur la distance dans sa catégorie.

Chez les cadets garçons Pierre-Louis Farfadet a établi un nouveau record personnel en finale des championnats de France en bouclant son tour de piste en moins de 50 secondes. Après s’être hissé en finale du 400 mètres, il a affiché un temps de 49 secondes 90 samedi.

Cinquième place pour Jessika Ringuet sur 100 mètres. La sprinteuse kouroucienne a réalisé un temps de 11’’88 en finale mais sous un vent trop favorable pour être homologué.

Elle a fait très forte impression samedi en série du 200 mètres, sa spécialité, en réalisant la meilleure performance française cadette de l’année (24’’26). Une fois en finale, elle a malheureusement chuté juste avant la ligne d’arrivée et termine dernière de la course.

Enfin, Jérémy Dalphrase, le champion de France du 100 mètres Cadets en 2021 est tombé sur plus fort que lui pour sa première année en Junior. Le Saint-Laurentais licencié en Guadeloupe a fini quatrième de sa demi-finale (10’’70) après avoir fait deuxième de sa série vendredi.

Moins en vue sur ces trois jours de compétition Tara Lafontaine, Nils Eraste, Amély Pulcherie, Mike Mondésir et Tanisha Palmier faisaient eux aussi partie de nos représentants à Mulhouse.
Fin de saison
Place désormais au repos pour les jeunes athlètes guyanais. Performants aux CARIFTA Games, aux Jeux des îles et aux divers rendez-vous à l’échelle nationale, ils ont démontré tout au long de la saison que l’athlétisme guyanais avait des arguments à faire valoir, et ce bien au-delà des frontières de notre territoire. Rendez-vous la saison prochaine !

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
Une

« Le Tour de la Martinique va servir de...

Jade Letard-Methon (j.letard-methon@agmedias.fr) - Vendredi 15 Juillet 2022

 «  J’étais super content à l’arrivée, j’avais des frissons....

A la une
2 commentaires