• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
LIGUE DES NATIONS DE LA CONCACAF

Football : Les Yana Dòkò s’imposent 3-1 contre le Suriname pour leur dernier match de préparation

Mickael Alcide Lundi 23 Mai 2022 - 17h08
Football : Les Yana Dòkò s’imposent 3-1 contre le Suriname pour leur dernier match de préparation
De gauche à droite : Inrick Baal, Rhudy Evens, Thomas Nemouthe, Zedan Charlec, Delarno Belfi, Joel Sarucco, Ismael Collino, Marius Kago, Miguel Haabo, Stéphane Roman, Jean-Jacques Raymond - M.A

C’était sa dernière sortie avant les grands rendez-vous du mois de juin. Les joueurs de la sélection de Guyane jouaient ce dimanche soir leur quatrième rencontre amicale sous la direction de Jean-Claude Darcheville. Son équipe, ayant d’ores et déjà pu s’appuyer sur quelques joueurs venant de l’hexagone a renoué avec la victoire en battant le Surinam sur le score de 3 buts à 1, notamment grâce à un doublé de Joël Sarucco.

La sélection de Guyane se présentait dans un 4-3-3 traditionnel avec un trio Evens-Haabo-Charlec reformé dans l’entrejeu et une ligne défensive de quatre habitués (Collino, Raymond, Kago, Baal). En revanche, les choix offensifs du staff se sont portés sur l’ailier de l’ASU Gran Santi Delarno Belfi et Joel Sarucco en pointe de l’attaque. Enfin sur le flanc droit de l’attaque, c’est le joueur de l’US Créteil (National) Thomas Nemouthe qui a honoré sa première sélection sous le maillot vert des Yana Dòkò.

Un début de match réussi pour une première mi-temps mitigée
Les Guyanais se sont montrés tranchants et décisifs dès leur entrée en matière dimanche après-midi. Après seulement sept minutes de jeu Belfi dévie un ballon pour Joel Sarucco qui contrôle aux 16 mètres et ajuste le gardien surinamais d’une frappe lobée. L’attaquant du Geldar ouvre ainsi le score et récidive seulement quatre minutes plus tard. Le deuxième but arrive donc à la 11e minute de jeu sur un corner déposé par Thomas Némouthe sur la tête de Sarucco pour son doublé. 2-0 pour la Guyane.
Après avoir réussi à marquer sur leurs deux premières occasions, les Yana Dòkò vont continuer à pousser avant de progressivement reculer, jusqu’à concéder un penalty pour une main involontaire dans la surface en fin de première mi-temps. Ce penalty est transformé à la 40e minute par le gardien de la sélection du Surinam, en la personne de Claidel Kohinor.
La sélection guyanaise a donc subi une baisse de régime en seconde partie de première mi-temps mais rentre tout de même aux vestiaires avec une longueur d’avance : 2-1.

Une seconde période animée mais peu convaincante
Devant leurs quelques 500 spectateurs, les footballeurs guyanais élèvent leur niveau de jeu en seconde mi-temps. Bien que les trois milieux de terrain se soient montrés moins percutant qu’à l’accoutumée, l’équipe de Guyane a géré son avance au tableau d’affichage. Depuis le banc, l’entrée en jeu de Sloan Privat et Warren Rino à l’heure de jeu ont permis de dynamiser le front offensif guyanais. A la 71e minute ce dernier bute sur le gardien surinamais. Deux minutes plus tard, c’est Stéphane Roman qui s’emploie pour préserver le score en repoussant une tentative de Gilberto Cronie.

A la 85e minute Miguel Haabo s’essaie de l’extérieur de la surface en déclenchant une frappe croisée qui frôle poteau droit de la cage. Sur l’action suivante Stéphane Roman se montre encore décisif en remportant un nouveau face à face. A la 87e minute son dégagement au pied traverse tout le terrain et arrive à destination de Calvin Soga qui déborde son vis-à-vis, centre et provoque le dernier but du match, marqué contre son camp par Kembele le défenseur surinamais.

C’est finalement sur cette dernière contre-attaque victorieuse que la Guyane parachevait sa victoire face à la sélection du Suriname (3-1). Une victoire qui laissera toutefois les supporters guyanais sur leur fin tant leur équipe a eu dû mal à installer son jeu dimanche soir. Le manque d’efficacité dans l’entrejeu s’est fait ressentir et les transitions offensive ont été jonchées de déchets et de longs ballons renvoyés à l’adversaire des deux côtés.

Les Yana Dòkò l’emporte tout de même 3-1 sur une équipe du Surinam en dessous de ses capacités et dans une rencontre peu emballante, dont il faudra se servir pour réduire les imperfections face au Guatemala dans dix jours.

Les Réactions:
Thomas Nemouthe après son premier match avec les Yana Dòkò
Je retiens que jouer en Amérique du Sud ce n’est pas pareil que de jouer en France. On a eu un match difficile, avec du contact, et un climat différent. […] Je suis un joueur polyvalent j’ai l’habitude de jouer latéral droit, milieu droit, milieu central donc ça ne me dérange pas je peux jouer partout. Je rends service au coach, il me met où il veut et tant que je joue avec la sélection ça me fait plaisir. […] Je suis très content d'être avec la sélection de Guyane, c’est une fierté pour moi. Pour le futur je suis optimiste on va tout donner pour gagner nos quatre matchs de Nations League.
Joël Sarucco, auteur de deux buts face au Suriname
Je retiens d'abord le travail de notre équipe. On a respecté le plan de jeu du coach et ça a payé j'ai marqué deux buts et on a remporté ce dernier match de préparation. Maintenant on va entamer le match contre le Guatemala pour se lancer dans notre campagne de qualification pour la Gold Cup.
Jean Claude Darcheville, coach de la sélection de Guyane
On a très bien commencé ce match puis a eu des passages plus difficiles, ce qui est normal dans un match, ce sera donc à nous de tirer les enseignements de ce match pour pouvoir continuer à travailler. Le point positif c'est qu'on a gagné notre dernier match de préparation. Maintenant on attend l'arrivée des joueurs de l'extérieur qui vont nous rejoindre pour avancer vers le but principal qui est d'être prêt le 2 juin pour affronter le Guatemala.
Stanley Purl Menzo, sélectionneur du Suriname
On a pu voir nos joueurs locaux à l'œuvre sur cette rencontre et les jauger. On est passés à côté de nos trente premières minutes en concédant deux buts trop facilement. Mais c'est le football on fait des erreurs c’est comme ça. On s’est progressivement remis dans le match on a marqué sur penalty en fin de première mi-temps. Ensuite on a bien commencé la seconde mi-temps, on a eu les occasions pour revenir mais il nous a peut-être manqué des solutions sur le banc pour faire les différences offensivement. Et puis finalement on prend un dernier but en fin de match et ça fait 3-1.
Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
1 commentaire
5 commentaires
A la une
2 commentaires