• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
COUPE DE FRANCE

Football : L’US Sinnamary rentre dans l’histoire

Alain PAULMIN & Mickael ALCIDE Mardi 22 Décembre 2020 - 08h56
Football : L’US Sinnamary rentre dans l’histoire
L'US SInnamary

Un duel Antillo-Guyanais était à l’affiche dimanche après-midi entre l’US Sinnamary et la formation guadeloupéenne du Phare Petit-Canal à l’occasion du 8e tour de coupe de France. L’US Sinnamary sur ses terres au stade Edmard-Lama de Rémire-Montjoly s’impose 2-0 au terme d’un match indécis.

 La 1ere frappe cadrée du match est Sinnamarienne et intervient après seulement 2 minutes de jeu. Mis à part cela aucune des deux équipes ne se montre très dangereuse et la première frappe guadeloupéenne en direction des buts de Stéphane Roman n’arrive qu’au quart d’heure de jeu.

Le reste de la 1ere mi-temps est haché et peu de choses sont à signaler si ce n’est un Stanley Joseph très remuant sur le flanc de l’attaque du Petit-Canal. La défense de l’US Sinnamary fait très bien son travail et la charnière Damba – Edwards se montre intraitable. Derrière elle, le gardien et capitaine de la formation guyanaise Stéphane Roman, efficace dans les relances et rarement inquiété reste vigilant et serein ne commettant aucune erreur. Les occasions sont rares en première mi-temps et la partie manque de mouvement. Les deux équipes rentrent aux vestiaires après 45 minutes sur un score nul et vierge de 0 à 0.

Le début de seconde période n’est pas plus enthousiasmant. Mais à la 65e minute, sur une contre-attaque Rodja Aninie est trouvé seul dans la surface. L’attaquant Sinnamariens servi dans la course contrôle le ballon et le loge au fond des filets de Christophe Boncoeur. 1-0 pour l’US Sinnamary.

Les deux formations réalisent des changements 72e Soeris Maabo pour l’US Sinnamary et Yannis Valcy et Giemael Minatchy pour le Phare afin de porter du sang frais.

Le Phare n’arrive pas à percer la défense Sinnamarienne.

Le chrono continu à tourner à la 90e le Phare réalise encore deux changements avec Geolier Youri Cédric & Sébastien Boncoeur.
Dans le temps addition l’US Sinnamary continue à pousser et trouve la faille à la 95e par l’entrant Soeris Maabo qui porte le score à 2 – 0.

L’arbitre Nicolas Wassouf siffle la fin de la partie.

Sinnamary rentre dans l’histoire et se qualifie pour les 32èmes de Finale comme le Geldar de Kourou, il y a de cela une trentaine d’année.

Le Phare de Petit Canal -


Nous avons recueilli quelques réactions à l’issue de la rencontre
Deschaine Raymond de l’US Sinnamary
Vous l’avez fait, objectif atteint ?
Il y avait la manière je n’ai pas les mots il y a que du bonheur aujourd’hui on l’a fait, mes joueurs en voulaient. C'est effectivement historique. Cela fait une trentaine d'années qu’une équipe guyanaise ne s’est pas hissé à ce stade de la compétition, on est fier ce soir.
Raymond Deschaine coach de Sinnamary -

Gérald Andy, coach du Phare
On n’a pas reconnu le phare ce soir !
On a fait un non match, Sinnamary en est pour quelque chose mais on n’a pas été vraiment mis en danger. On a pris des buts sur des demi-actions. On n’a pas été hyper dangereux donc c’est un non match de notre part. Je pense que l’avantage mental de Sinnamary a été plus fort que le nôtre. C’est une page qui se tourne on devra se concentrer sur la Coupe VYV.
Gérard Andy coach du Phare -

Fabrice Torvic, de l’US Sinnamary
C’est la joie chez vous ?
Oui effectivement on a gagné avec la manière car on n’ a pas bien joué mais l’objectif c’était la qualification. J’ai un effectif jeune on peut prétendre à mieux et passer le tour suivant. On y croit !
Fabrice Torvic le président de Sinnamary -




Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une