• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Cyclisme : Le Gruppetto, un concept qui prend de l'ampleur

Alain PAULMIN Jeudi 17 Septembre 2020 - 14h06
Cyclisme : Le Gruppetto, un concept qui prend de l'ampleur
Au retour de Cascade !

Le Gruppetto, "petit groupe" en italien, a pris sa place dans le cyclisme guyanais depuis pas mal d’années. Un concept qui regroupe le monde du vélo : licenciés de la FFC, de l’UFOLEP, le triathlon et surtout monsieur tout le monde.

 Les passionnés ont rendez-vous tous les mercredis et samedis après-midi 15h avec un départ à l’entrée de la route des plages (Rémire-Montjoly). Un parcours habituel emprunté régulièrement par le peloton des licenciés lors des différentes courses cyclistes organisées sous l’égide du Comité régional cycliste.

Certains cadres de la sélection se sont même pris au jeu pour se retrouver parmi le peloton du Gruppetto, car cet exercice leur permet d’acquérir de la vitesse.

Le parcours est le suivant : Entrée de la route des Plages, giratoire Adelaïde Tablon, la Matourienne – Giratoire du Califourchon – Sainte-Rose de Lima – Direction l’entrée de Roura – le Galion – la Cascade (demi-tour), puis retour sur le lieu de départ en passant par l’ancienne route de Rémire et arrivée à l’entrée de la route des Plages, après environ 75 km.

Sur le circuit, le peloton ramasse des coureurs au fur et à mesure pour atteindre 60 voir 80 participants.

Mais attention, c’est une activité reste qui dangereuse en cas d’accident. Pointés du doigt par la préfecture, notamment en cette période de pandémie, les participants en sont conscients.

Départ route des plages -

Quelques réactions !
Sylvio Mercier : vous faites partie des initiateurs du Gruppetto cela représente quoi pour vous ?
Le Gruppetto c’est le regroupement des amis cyclistes le mercredi et samedi après-midi dans le but de s’amuser autour du vélo. Nous ne sommes pas une association, mais un groupe d’ami avec Karl Burodap et tous les anciens, « les Papy ». Cela permet aux licenciés des clubs de se retrouver. Une manière aussi pour nous d'inciter les jeunes à prendre goût au vélo et pourquoi pas se licencier dans un club. Nous faisons 75 km environ. Sur le retour, nous lâchons les chevaux et je vous assure que ça roule vite ! Pour les plus aguerris comme Fraumar, Jandia, Will, De Nays Candau Patrice, Marc Joseph... Cela leur permet de prendre du rythme. Le Gruppetto est ouvert à tout le monde !

Sylvio Mercier -

Marc Joseph : Le décrassage du mercredi et du samedi ?
Oui, je roule régulièrement donc cela me fait plaisir de revoir les amis et cela m’a donné goût, et je pense revenir l’année prochaine. Le mercredi et le samedi on essaie par moment de mettre des tactiques en place par moment ça chauffe mais c’est du plaisir. Maintenant pour la reprise le 27 je ne sais pas si ce sera possible pour la licence. Mais la saison prochaine je serai au sein du peloton.

Marc Joseph -
Damien Laversanne, cadre de la sélection de la Guyane : vous participez au Gruppetto ?
Oui, au lieu de s’entrainer tout seul, le mercredi et le samedi on vient retrouver les copains s’amuser dans une bonne ambiance. On est presque dans le cadre d’une course donc cela nous fait du bien. Depuis mars on est à l’arrêt, on n’a pas pu aller en Martinique, donc il nous reste que cela. J’ai appris que la reprise devrait se faire pour la fin du mois. Nous sommes impatients !

Damien Laversanne -


Les dynamiteurs de tête -


Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une