• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
FOOTBALL

Coupe de France : l’US Sinnamary peut-elle perdre le match sur tapis vert ?

Alain PAULMIN Mercredi 23 Décembre 2020 - 11h22
Coupe de France : l’US Sinnamary peut-elle perdre le match sur tapis vert ?

Dimanche dernier sur le terrain, l’US Sinnamary a battu le Phare de Petit Canal sur la pelouse du Stade Edmard-Lama 2 – 0. Mais à l’issue de la rencontre, le président du Phare nous informait que la situation devrait se poursuivre sur le papier.

 Joint par nos soins, le délégué du Phare nous a confirmé la réserve du club concernant l’absence de deuxième gardien pour l’US Sinnamary sur la feuille de match, alors que ces derniers ont alignés 16 joueurs.

La Coupe de France est régie par un cahier des charges et une organisation bien stricte. Selon l’article 7.3.1 du règlement de la compétition : « Les clubs peuvent faire figurer 16 joueurs sur la feuille de match jusqu’au 8ième tour inclus, et 18 joueurs à compter des 32ièmes de finale. Les joueurs débutants la rencontre doivent être numérotés de 1 à 11 et les remplaçants de 12 à 16 jusqu’au 8ième Tour inclus, et de 12 à 18 à compter des 32ièmes de finale. Lorsque les clubs décident de faire figurer 16 joueurs sur la feuille de match jusqu’au 8ième tour inclus ou 18 joueurs à compter des 32ièmes de finale, la présence parmi eux d’un gardien de but remplaçant est impérative. »

La formation du Phare de Petit-Canal a ainsi porté une réclamation sur ce point, confirmée par la FFF auprès de la Ligue de la Guyane.
La commission de la FFF devra donc statuer pour prendre sa décision et en informer la Ligue et les clubs concernés : amende financière ou perte de la rencontre sur tapis vert ? Affaire à suivre !

Pour rappel, l’US Sinnamary est qualifiée pour les 32ièmes de finale et devrait rencontrer en Guyane le vainqueur de la rencontre Samaritaine / Club Franciscain de la Martinique entre le 30 janvier et 7 février prochain.
Réactions :
• Victoire Félix Jean Ramlall, président du Phare de Petit Canal :
Nous avons constaté cette faille. Dans une telle compétition, tout un chacun doit prendre acte du règlement.

Victoire Félix Jean Ramlall, président du Phare de Petit Canal -


• Fabrice Torvic, président de l’US Sinnamary :
C’est leur droit. Effectivement nous avons eu un petit loupé, nous attendons la décision de la FFF. Nous sommes confiant. Cependant à mon avis cela n’a pas influencé le résultat. J’en prends la responsabilité. Dans une telle organisation, par moment il y a des ratés d’autant plus que l’on me l’avait déjà signalé. Mais enfin attendons la décision…

Fabrice Torvic, président de l’US Sinnamary -


Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une