SOCIÉTÉ

Violences conjugales : elles témoignent

Violences conjugales : elles témoignent

Depuis 1981, la date 25 novembre a été adoptée comme journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. Depuis le début de l’année, 103 femmes ont été tuées sous les coups de leur conjoint ou ex-conjoint sur le territoire français. Pour combattre ce fléau et libérer la parole, Myrella et Marie-Annick ont accepté de témoigner.

 La voix est calme, posée. Pourtant, le récit est glaçant. Pendant des années, le quotidien de Myrella a été un enfer. En cause ? Un conjoint violent. Séquestration, insultes, manipulation... Il lui a fallu du temps pour se libérer de cet amour toxique et destructeur. Pourtant tout avait bien commencé.

« J’ai fait sa rencontre en 2019. Je réside dans l’hexagone, j’étais venue en Guyane car mon père était souffrant. C’était une période délicate que je traversais et j’avais besoin de réconfort....
franceguyane.fr 1759 mots - 01.12.2021
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous


Le premier mois à 1€

Pass numérique 1 jour

Accès au site pendant 24h pour 1,70€
Voir toutes les offres