France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Une messe pour bénir les jouets

Lundi 30 Décembre 2019 - 03h10
 Une messe pour bénir les jouets
Le père Alain Diedhiou, curé de la paroisse Saint-Sauveur, à Cayenne, à l’heure de l’eucharistie : « Ce rassemblement, c’est pour amener les enfants qui ont reçu leurs cadeaux à vivre Noël comme un don de Dieu qui nous a donné sa vie. Et justement, nous apprenons aux enfants à partager aussi. A travers ces cadeaux, les parents leur ont montré l’amour qu’ils ont pour eux. Les enfants viennent dans la foi pour vivre cette messe des Saints Innocents qui est une tradition qu’il est bon de maintenir car la fête de Noël, c’est la fête des enfants. » - Serge Ravin

La célébration des Saints Innocents s’est déroulée samedi matin, à la cathédrale Saint-Sauveur, à Cayenne. De nombreux enfants y ont participé.

Samedi à 9 heures a eu lieu, à la cathédrale Saint Sauveur de Cayenne, la messe des Saints Innocents. Dans son homélie, le curé a rappelé les événements qui ont conduit aux massacres des enfants de Bethléem. Il a ensuite procédé à la traditionnelle bénédiction des jouets reçus par les enfants au cours de la nuit de Noël. Il a souligné l’importance du sens du partage qu’il convient d’inculquer à tous les enfants en adressant de larges remerciements au nom des autres paroisses pour les cadeaux offerts par de généreux donateurs. Ces cadeaux ont été partagés entre les paroisses qui les ont distribués aux enfants démunis. Il a enfin invité les enfants à se rendre près de la crèche afin que les parents leur expliquent ce qu’est la Nativité du Christ.

Serge RAVIN

Yaël, 6 ans, Mathys, 8 ans, Dauryane, 9 ans, Shanna 7 ans et demi, et Matrhys, 8 ans, ont participé parmi tant d’autres enfants à la messe des Saints Innocents de samedi. Ici, Mathys les bras en l’air devant la crèche est séduit par la représentation de la Nativité. - Serge Ravin