• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
EDUCATION

Un nouveau recteur nommé en Guyane

Gaëtan Tringham (g.tringham@agmedias.fr) Mercredi 13 Juillet 2022 - 11h05
Un nouveau recteur nommé en Guyane
Philippe Dulbecco remplacera Alain Ayong Le Kama à compter du 20 juillet - Photo Linkedin

L'annonce a été officialisée en Conseil des ministres ce 13 juillet 2022. Alain Ayong Le Kama sera remplacé par Philippe Dulbecco. 

 Alain Ayong Le Kama, recteur de l'académie de Guyane depuis janvier 2017 a été nommé recteur de l’académie d’Orléans-Tours, à compter du 20 juillet 2022. 

Il sera remplacé par Philippe Dulbecco, inspecteur général de l'éducation, du sport et de la recherche (IGESR), recteur délégué pour l'enseignement supérieur, la recherche et l’innovation de la région académique Provence-Alpes-Côte d'Azur, à compter du 20 juillet 2022.

Alain Ayong Le Kama, était le recteur de l'académie de Guyane depuis janvier 2017 -

"Un recteur sans expérience pour une académie en souffrance"
Pour UNSA Education Guyane, durant son mandat, Alain Ayong Le Kama "a su appréhender les réalités du territoire, pour autant
nous n’avons pas eu un dialogue social aussi qualitatif et poussé que souhaité tout au long de cet exercice
."

Le syndicat regrette pour autant la nouvelle nomination d'un "recteur sans expérience pour une académie en souffrance." Il explique : "l’académie Guyane se voit désigner un recteur débutant qui devra découvrir le territoire et ses réalités, juste avant une rentrée qui s’annonce problématique à bien des égards. L’UNSA Éducation Guyane attend de ce recteur un véritable dialogue social comme annoncé par le Ministre de l’Éducation Nationale."

Sollicité par France-Guyane, le rectorat a répondu négativement à notre souhait d'entretien avec le recteur encore en poste. Nous souhaitions réaliser un bilan de ses cinq longues années d'exercice.

Alain Ayong Le Kama, est pourtant le recteur qui est resté le plus longtemps en fonction au sein de l'académie de Guyane.


Dans ce qui sera peut-être sa dernière apparition publique en Guyane, le recteur était présent ce jour à l'université pour la cérémonie de remise des bourses du CNES aux étudiants guyanais. Nous étions présents et nous avons essayé à nouveau d'obtenir une réaction à son départ. Sans succès. 




Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
14 commentaires

Vos commentaires

mucas 19.07.2022

On s’égaré dans les commentaires, quel bilan de ces cinq ans, pour les personnels de direction de l’Éducation Nationale se furent cinq années de terreur ou le règne de l’arbitraire et le fait du prince ont prévalu.Ici une proviseure limogée, là un principal débarqué ou rétrogradé au rang d’adjoint ou isolé dans l’ouest ... plus d’une quinzaine de victimes silencieuses, et cet autocrate a su s’entourer de collaborateurs allégeants de plus en plus médiocres au fil du temps. Le successeur a qui nous souhaitons bonne chance aura fort’à faire pour rétablir la confiance et mener une véritable ’politique pédagogique pour l’académie de la Guyane avec au centre l’élève guyanais dans toute sa diversité et non l’ego de celui qui disait publiquement avoir un ego sur dimensionné.

Répondre Signaler au modérateur
LRN 14.07.2022
L'ignorance

Bon vent à Alain, il a fait le job quoi qu'on en dise. Il faut à un moment donner savoir ce qu'être Guyanais,ce qu'être français. Pour certains c'est pas encore clair d'où le mélange des genres.
Welcome à Philippe du travail en perspective. Le fait qu'il soit blanc veut rien dire. Tant qu'il peut assumer le poste laissons le faire.
Vive la Guyane et vive la France.

Répondre Signaler au modérateur
Nicolas Hory 13.07.2022
Et puis...........

Je ne pense pas qu'il finira ministre comme un de ces prédécesseurs.

Répondre Signaler au modérateur
den97300 13.07.2022

Il était temps. Enfin ! bon vent ! aucune considération pour les élèves, les parents d'élèves, les étudiants et surtout pour les enseignants. Le prochain pourra "difficilement" faire pire. Mais de nos jours, cela ne serait pas surprenant qu'il surpasse la médiocrité du recteur sortant.

Répondre Signaler au modérateur
jayjay5 13.07.2022
et s'etait impossible

de mettre quelqu'un qui ressemble plus a la population Guyanaise?
Comme l'a dit Davy Rimane, il va a paris pour representez la Guyane, se pays "qui nous ressemble et qui leur ressemble pas" comme il a dit a son discours.

Répondre Signaler au modérateur
Benkwa973 14.07.2022

Vous n'avez toujours pas compris à quoi sert un député...

Répondre Signaler au modérateur
Josse 14.07.2022

Fallait postuler jayjay’ vu votre niveau d’orthographe, nul doute que vous auriez fait l’affaire.

Sinon, belle remarque raciste de votre part.
Le fait qu’il soit blanc vous dérange ?
Peu importe qu’il soit compétent, pour vous, il faut juste qu’il soit « local »…. On comprend mieux pourquoi la Guyane affiche un tel taux d’échec aux examens.
Beh oui, touloulou et bière devant le chinois ne sont pas encore au programme…

Répondre Signaler au modérateur
bozo 14.07.2022
Propos racistes de jayjay

Entre les fautes d'orthographe, on arrive à lire un reproche du fait que le nouveau recteur devrait "ressembler plus" à la population guyanaise. Aucune ambiguïté n'est possible, il parle de la couleur de sa peau, trop blanche pour lui, du pur racisme...

On peut se consoler en constatant, vu les fautes d'orthographe nombreuses, que cette attitude malsaine provient de son trop faible niveau d'instruction...

Répondre Signaler au modérateur
no spang 14.07.2022
Pania ede jayjay

Mi na poite da sang pasa jayjay...a tal di mie taki i nae furstang noti...fu san ede...bika i no de fu la Guyane...i de fu cayenne...i no sabi noti fu i kondre.
So...aliki disi...
Yu na wang ma'panpan mocho dagu .... tapu i tchobo bek i jee...i ka'olo baboen fesi fu kayenn...go soigi a pipi fu éléphant bleu .
Ma panpan dagu

Répondre Signaler au modérateur
Uku man 19.07.2022
insultes

Stopu taki laou laou sani, Jayjay est un créole raciste du littoral, il se contrefout des bushinengés, c'est clair, mais ce n'est pas une raison pour l'insulter de la sorte, ou alors en français, qu'il comprenne. Gaan tangi fi yé baa.

Répondre Signaler au modérateur
PAPACITO 15.07.2022
QI d'huitre

Dieu merci, certain on d'autres préoccupations que nettoyer la Audi, siroter devant le chinois, s'instruire sur Facebook, baver devant les clips pour gamines de TraceTV.
Restez le parfait CONsommateur que vous êtes! Vous êtes parfais dans ce rôle

Répondre Signaler au modérateur
Benkwa973 16.07.2022

Un beauf local quoi...

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
1 commentaire
1 commentaire
Moun Lagwiyann

Élodie Malherbe, la jeunesse engagée

Propos recueillis par Marie ODRY, m.odry@agmedias.fr - Dimanche 10 Juillet 2022

Qui es-tu Elodie ? Guyanaise, je suis en classe de première générale au lycée...

2 commentaires
A la une