France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Un complexe sportif flambant neuf à Saint-Laurent-du-Maroni

S.R. (s.reffe@agmedias.fr) Lundi 3 Janvier 2022 - 16h31

 Omnisport, bien équipé, et au nom d’une sportive locale à la carrure internationale, le nouveau complexe de Saint-Laurent a été inauguré le 29 décembre.

Le terrain, en partie fait de gazon synthétique, peut être maintenu à une température convenable grâce à 6 arroseurs. © Mairie de Saint-Laurent-du-Maroni

Le complexe sportif Oriane Jean-François a été inauguré le 29 décembre, en présence de la footballeuse internationale, qui lui confère d'emblée une certaine notoriété. © Mairie de Saint-Laurent-du-Maroni

Dominique Castella, élu de la ville délégué aux sports et aux loisirs, lors de l'inauguration du 29 décembre. © Mairie de Saint-Laurent-du-Maroni

Un gazon synthétique qui répond aux normes de la FFF et de la FFR. © Mairie de Saint-Laurent-du-Maroni

Oriane Jean-François, aux côtés de la maire de Saint-Laurent Sophie Charles et de Dominique Castella. © Mairie de Saint-Laurent-du-Maroni

© Mairie de Saint-Laurent-du-Maroni

Une nouvelle ère sportive qui s'ouvre à Saint-Laurent. © Mairie de Saint-Laurent-du-Maroni

Un parvis d'élus étaient présents lors de l'inauguration. © Mairie de Saint-Laurent-du-Maroni

Le terrain, en partie fait de gazon synthétique, peut être maintenu à une température convenable grâce à 6 arroseurs. - Mairie de Saint-Laurent-du-Maroni
Le complexe sportif Oriane Jean-François a été inauguré le 29 décembre, en présence de la footballeuse internationale, qui lui confère d'emblée une certaine notoriété. - Mairie de Saint-Laurent-du-Maroni
Dominique Castella, élu de la ville délégué aux sports et aux loisirs, lors de l'inauguration du 29 décembre. - Mairie de Saint-Laurent-du-Maroni
Un gazon synthétique qui répond aux normes de la FFF et de la FFR. - Mairie de Saint-Laurent-du-Maroni
Oriane Jean-François, aux côtés de la maire de Saint-Laurent Sophie Charles et de Dominique Castella. - Mairie de Saint-Laurent-du-Maroni
 - Mairie de Saint-Laurent-du-Maroni
Une nouvelle ère sportive qui s'ouvre à Saint-Laurent. - Mairie de Saint-Laurent-du-Maroni
Un parvis d'élus étaient présents lors de l'inauguration.  - Mairie de Saint-Laurent-du-Maroni
 Le début d’une nouvelle ère sportive dans la capitale de l’Ouest. Nommé en l'honneur de la footballeuse internationale Oriane Jean-François, le nouveau complexe sportif de Saint-Laurent se veut être la version « next gen » du stade B. Très attendu par les associations sportives et les pratiquants locaux, il est décomposé en deux parties. La première renferme un grand terrain mixte qui – une première dans la zone Antilles-Guyane – répond aux cahiers des charges de la Fédération Française de Football et de la Fédération Française de Rugby.

Composé en partie de gazon synthétique, ce terrain flambant neuf coche une autre case, celle du règlement qui impose une hauteur de chute (H.I.C.) au rugby. Idéal pour le COSMA Rugby, le club du ballon ovale sur place. « Il faut aussi savoir que le synthétique est équipé de 6 canons à eau qui permettent dans les saisons de forte chaleur de faire baisser la température du terrain. » poursuit Dominique Castella, élu en charge de la délégation sports et loisirs à Saint-Laurent du Maroni. Côté public, ce même stade peut désormais accueillir 256 spectateurs dans ses tribunes. Un changement, et pas des moindres puisque le stade B n'avait pas de gradins.
3,4 millions d'euros investis
La deuxième partie du complexe Oriane Jean-François est destinée au grand public. On y retrouve un terrain synthétique de plus petit format (5 contre 5) entièrement couvert de filets pour éviter la perte de ballons. Deux terrains de basket ont également été rénovés. En sus, une partie « street-workout » permettra aux clubs sportifs locaux de s’exercer tout en tractions. Une partie à part du stade est également prévue pour l’entraînement des gardiens.

La liste des changements est longue et fait la fierté de la municipalité et des sportifs locaux. « Tout ce que je peux espérer, c’est que ces installations seront utilisées à bon escient, que les jeunes qui y évolueront mesureront la chance qu’ils ont d’avoir ces infrastructures et qu’ils s’épanouiront » a fait valoir Oriane Jean-François au moment de l’inauguration notamment en présence de la sénatrice Marie-Laure Phinéra Horth, du député Lénaïck Adam et de l’édile Sophie Charles.

La mise sur pied de ce complexe flambant neuf aura tout de même duré 4 ans. Pour un coût total de 3,4 millions d’euros réparti entre l’Etat (2 millions d’euros), la CTG (558 000 €) et la mairie (919 000 €).
Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
2 commentaires
1 commentaire
A la une
2 commentaires