Société

Sinnamary: l'armée arrête 26 exilés et les relâche dans la nature

Sinnamary: l'armée arrête 26 exilés et les relâche dans la nature

Des élus dénoncent une situation « ubuesque » et réclament des explications au ministère de l'Intérieur.

Dans un communiqué, Rodolphe Alexandre et Georges Patient affirment que l'armée a capturé hier soir 22 cubains et 4 brésiliens au large de Sinnamary, avant de relâcher leurs charges aux abords de la ville « sans prévenir le maire ».

Michel-Ange Jérémie, édile de la commune, a chois d'héberger provisoirement plusieurs des exilés abandonnés par l'armée à l'hôtel du Fleuve. Georges Patient et Rodolphe Alexandre ont annoncé aujourd'hui leur intention de demander au...
franceguyane.fr 101 mots - 09.01.2021
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous


Le premier mois à 1€

Pass numérique 1 jour

Accès au site pendant 24h pour 1,70€
Voir toutes les offres