• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
MICRO-TROTTOIR

Rentrée scolaire décalée : les réactions des parents à Cayenne

XPLP & S.R. | photos : E.G. Vendredi 27 Août 2021 - 13h57
Rentrée scolaire décalée : les réactions des parents à Cayenne
Les parents d'élèves, grands-parents et professeurs que nous avons interrogé sont partagés entre inquiétude et soulagement.

 Sur décision gouvernementale, la rentrée scolaire prévue le 2 septembre a été reportée 11 jours plus tard dans les zones "rouges" du territoire. A Cayenne, les parents d'élèves, professeurs et autres citoyens que nous avons interrogés ce vendredi matin sont partagés entre le soulagement et l'inquiétude.

 
José, 55 ans. -
José, de Macouria, 55 ans : « Mes petits-enfants vont rester à la maison et travailler avec leur maman. Et puis voilà, je ne sais pas vraiment quoi en penser. »


Dominique, 62 ans, et sa petite fille. -
Dominique, de Cayenne, 62 ans : « Ma petite-fille rentre en première année de maternelle. Le fait que la rentrée est repoussée est une bonne chose vu les conditions sanitaires en ce moment. J’espère que ça se passera vraiment le 13 vu que la vague la plus importante va arriver encore plus tard. »


Nelly, Mathis et Mallaury. -
Au lycée, au collège et à l’école primaire, Mallaury, Mathis et Nelly sont « satisfaits » du report. Un prolongement des vacances « logique vu la situation » selon leur mère. « On attend de voir comment les choses vont évoluer, poursuit-elle. Je ne veux surtout pas qu’ils se fassent vacciner à l’école. Si on repousse et qu’on trouve des solutions pour ne pas obliger les enfants à se faire vacciner c’est mieux. »


Liliane, 54 ans, et sa famille. -
Liliane, 54 ans, de Cayenne : « C’est très inquiétant pour nous, parents. D’habitude, c’est déjà difficile avec les enfants, pour leur apprentissage. Mais je comprends cette décision au vu de la situation. »


Philippe et Caroline, 56 ans et 44 ans. -
Caroline et Philippe, 44 ans et 56 ans, de passage en Guyane : « Je pense que c’est nécessaire de prendre beaucoup de mesures de précaution en Guyane, de manière préventive parce que ce qui se passe aux Antilles actuellement va arriver dans pas longtemps ici. Plus on s’y prend tôt plus on met des barrières aux contacts et contaminations potentielles moins la vague qui va tomber ici sera forte. Même si ces mesures de précaution sont pénibles à vivre elles sont nécessaires » estime Philippe. Caroline est « tout à fait du même avis. »


Christelle, 41 ans. -
Christelle, 41 ans, de Cayenne : « Le report de la rentrée scolaire j’entends mais vu que l’on décide en amont il faut aussi préparer en amont. C’est-à-dire assurer une continuité et optimiser ce report. Utiliser le temps pour préparer ces futurs confinements. Ça n’a jamais été fait pendant toute l’année précédente. J’ai trois enfants, quand il n’y a pas de continuité pédagogique dans trois niveaux différents c’est compliqué en tant que parent de tout assurer. Les cours particuliers c’est bien mais chacun son métier. »


Mylène, 51 ans. -
Mylène, 51 ans, de Matoury : « On a déjà eu des arrêts l’an dernier. Je travaille dans l’Education Nationale donc ça m’arrange (rires), ça prolonge mes vacances. C’est toujours plus léger quand il n’y a pas d’élèves et qu’on est tranquille. Je pense que les enfants vont vite rattraper et s’habituer, ils vont carbure quand ils vont rentrer. En plus de ça en Guyane il fait chaud à cette période là… »

Julie, 29 ans. -
Julie, 29 ans, de Matoury : « Selon moi ça peut poser des difficultés puisque la Guyane a déjà du retard au niveau de l’éducation. Décaler la rentrée scolaire peut aider certains élèves comme être un défaut. De toute façon, qu’on le report ou pas, ça ne changera pas la situation sanitaire. Il faut faire plus d’efforts au niveau des mesures d’accueil. J’ai été dans l’enseignement, quoi qu’il arrive c’est assez difficile. »


Laurent, 54 ans. -
Laurent, 54 ans, de Cayenne : « Cette décision est nécessaire à cause de la situation sanitaire. Hélas, certaines personnes ne se vaccinent pas en Guyane. La bonne question est de savoir pourquoi on ne se vaccine pas en Guyane. »


Nelia, 35 ans. -
Nelia, 35 ans, Remire : « Au vu de la situation actuelle je pense que c’est une très bonne décision. Ça peut être désorganisant pour certains parents mais ça s’explique quand même, on ne va pas exposer nos enfants dans les écoles par rapport à la situation sanitaire. Bon courage à tous, protégez-vous. »


Adriana, 36 ans. -
Adriana, 36 ans, Cayenne : « Je pense que c’est nécessaire parce qu’à la fin des vacances beaucoup de gens vont retourner en Guyane. C’est le juste moment pour organiser les choses pour les professeurs et les élèves. La vaccination n’a pas beaucoup de succès en Guyane. »

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
2 commentaires

Vos commentaires

RAPHI 27.08.2021

la réponse de Mylène est succulente..

Répondre Signaler au modérateur
g6d 27.08.2021

Apparemment, tous les parents sont contents que leurs enfant aient une 3ème année scolaire écourtée. Quel devenir pour notre "pays" avec un tel état d'esprit?

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
3 commentaires
9 commentaires
2 commentaires
5 commentaires
A la une
1 commentaire
5 commentaires
1 commentaire