• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
CAYENNE

Rénovation urbaine, tours Floralies, Mirza, canal Laussat : le point sur les gros chantiers de Cayenne

Samir MATHIEU Vendredi 14 Août 2020 - 10h33
Rénovation urbaine, tours Floralies, Mirza, canal Laussat : le point sur les gros chantiers de Cayenne
La maison de quartier et le centre sportif du secteur 2 vont être le symbole du renouveau du quartier Rénovation urbaine à Cayenne - Samir MATHIEU

 La maire de Cayenne a réalisé une visite de terrain ce jeudi des principaux chantiers de rénovation urbaine de la ville avec les nouvelles élus de la commune, en poste depuis mars dernier. L'occasion de faire le point sur les avancées ou retards pris dans ces dossiers majeurs que sont le canal Laussat, le secteur 2 (Rénovation urbaine), la rue des Moucayas et les tours Floralies.

C'est ce que l'on appelle une véritable visite de terrain. La maire de Cayenne Marie-Laure Phinéra-Horth a mené tambour battant, une visite des gros chantiers de rénovation urbaine de la commune ce jeudi. La première magistrate de la ville de Cayenne a emmené avec elle les nouveaux conseillers et adjoints, élus sur sa liste en mars dernier lors du premier tour des élections municipales. L'objectif était double : mettre les nouveaux élus au parfum, mais aussi faire un point d'étape sur ces chantiers, dont le budget total se chiffre en dizaine de millions d'euros. Certains ont pris du retard pour de multiples raisons. La crise du Covid19 étant passé par là, cela a notamment engendré des retards sur le secteur 2 (Rénovation urbaine)., car le chantier a été interrompu au plus fort de la crise du coronavirus. Mais désormais tous les chantiers ont repris. On connaît les dates de livraison. La rue des Moucayas, par exemple, a ouvert ce jeudi. La livraison des chantiers sur le secteur 2 devrait avoir lieu en décembre. En ce qui concerne les tours Floralies, les délais ont été allongés, mais c'est la Siguy qui est la maître d'oeuvre dans ce dossier.

Le Secteur 2 (Rénovation urbaine)
 
Pour le secteur 2 Rénovation urbaine, deux gros chantiers sont à l'oeuvre : la création d'une maison de quartier et d'un centre sportif. La maire et ses élus ont visité les deux structures, qui sont en cours de réalisation pour un budget de 3,7 millions d'euros. La maison de quartier accueillera des activités pour les enfants et les jeunes. Les associations du secteur pourrront profiter de cet espace pour proposer des activités, des rencontres ou organiser des réunions. Elle fera 326 m² et comprendra deux salles d'activités, deux bureaux, un espace cuisine et des sanitaires. La structure alliera béton et bois. Pour l'architecte qui a présenté le chantier aux élus, l'objectif est que la maison de quartier "s'intègre dans l'environnement local". Elle aura également la particularité d'avoir un toit en forme de morpho, "pour donner une identité forte au quartier" selon l'architecte. Le centre sportif proposera un plateau sportif couvert de 968 m² qui permettra la pratique du hand, du volley et du basket. Il sera protégé par un palissage en bois naturel et pourvu d'un espace ombragé pour les spectateurs. Il y aura également une salle de sport couverte composée d'un pôle danse avec deux salles distinctes et d'un pôle badminton comprenant deux terrains. Il y aura enfin une annexe qui permettra la création d'un accueil avec un bureau, des espaces de rencontres et des vestiaires. Là aussi, le bois sera prédominant dans cette structure avec une charpente en bois qui donnera "une impression de canopée suspendue au dessus du bâti" selon l'architecte. La livraison de ces deux structures est attendue pour décembre, contre octobre initialement prévu. La faute en grande partie au confinement et à des entreprises qui avaient dû cesser leur activité. 
Mais les travaux sur le secteur 2 de la Rénovation urbaine, c'est aussi des aménagements déjà réalisés tout ou partie, comme la réfection des réseaux d'assainissement eaux usées et eaux pluviales, l'amélioration du cadre de vie avec la création d'espaces de convivialité et d'espaces verts, l'installation d'un kiosque et d'aires de jeux pour les enfants de tout âge, la reprise des voiries, parkings et de l'éclairage public et la création de cheminements piétons favorisant l'accès au centre-ville. Restera enfin la démolition du bâtiment Y du quartier, construit dans les années 70, qui laissera place à un immeuble de 38 logements en R+2. Les travaux de constructions débuteront en décembre 2021 pour aboutir, deux ans plus tard, en décembre 2023, pour un coût total de près de 4 millions d'euros. 

Sur ce dossier en particulier, Marie-Laure Phinéra-Horth se félicite de la transformation de la Rénovation urbaine :"beaucoup de détracteurs mettaient en cause ces travaux, et ils ont provoqués de vifs émois chez certains habitants, avec des véritables joutes verbales. Au début c'était dur, mais aujourd'hui je crois que la population de la Rénovation urbaine a compris qu'il fallait changer, que le monde et la société évoluent" insiste la maire qui est heureuse de voir que les gens "apprécient désormais ces transformations".
La rue des Moucayas

C'était le point noir d'accès à Mirza... la rue des Moucayas a été ouverte à la circulation ce jeudi matin après le passage des élus qui ont constaté la bonne réalisation des travaux. Cette rue qui était très accidentée, avec des trous mémorables, a laissé place à un revêtement en enrobé, parfaitement lisse. Les travaux ont également permis le réaménagement des réseaux d'eaux pluviales et usées et de l'éclairage public, pour un coût total de 280 407 euros. On notera que dans ce cas précis, la livraison s'est faite avec quelques semaines d'avance sur le calendrier initial.
Les tours Floralies

La maire de Cayenne a fait une halte devant les tours Floralies, qui sont toujours debout, même si ce chantier dépend de la Siguy, qui en est à la fois propriétaire et maître d'oeuvre. La démolition de la première tour a pris plusieurs mois de retard, car "de l'amiante a été trouvé après le désamiantage par l'entreprise chargée des travaux" a expliqué Marie-Laure Phinéra-Horth. Il a donc fallu engager un nouveau désamiantage et cela a provoqué un retard dans la démolition, qui devrait avoir lieu en octobre selon les services en charge du dossier. La démolition de la seconde tour est elle fixée au premier trimestre 2021, selon toute vraisemblance pour le mois de mars. Pour rappel, ce chantier emblématique aura coûté la bagatelle de 11,3 millions d'euros. Sur cet emplacement, il y aura un petit immeuble beaucoup moins imposant, des espaces verts et la création d'une cité des arts.
Le Canal Laussat

L'aménagement des berges du canal Laussat se poursuit. Ce chantier comprend la consolidation du canal afin d'éviter son affaissement et le curage du site. L'aménagement des berges permettra la création d'un espace de convivialité, la création des chemins pour les piétons ou encore la création de belvédères. Le chantier du canal Laussat est divisé en deux tranches et devrait être achevé en mars prochain.


Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
1 commentaire
6 commentaires
A la une
1 commentaire

Vidéos

Voir toutes les vidéos