• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
MICRO-TROTTOIR

Renforcement du couvre-feu : les réactions au marché de Cayenne

Propos recueillis par Samuel Reffé Vendredi 16 Avril 2021 - 12h21
Renforcement du couvre-feu : les réactions au marché de Cayenne
Le couvre-feu est renforcé du samedi à 19h au lundi à 5h pour les communes entre les deux postes de contrôles routiers. - S.R.

 L'annonce a été faite ce jeudi à la sortie de la cellule interministérielle de crise. Le couvre-feu est renforcé du samedi à 19h au lundi à 5h pour les communes entre les deux postes de contrôles routiers. À la veille de l'application de ce nouveau durcissement des restrictions, les réactions affluent au marché de Cayenne. Certaines personnes nous ont même assuré qu'un "confinement pur et simple" aurait été d'avantage justifié pour freiner les contaminations :


S.R.


Jean-Gérard, 60 ans

De passage au marché ce matin, Jean-Gérard a appris comme beaucoup de guyanais le renforcement du couvre-feu hier, sans réelle surprise : "Disons que je m’y attendais, les clusters se développent et il était évident que les restrictions allaient suivre. Pour moi ça n’est pas logique d’imposer un couvre-feu uniquement le dimanche. J’ai toujours des repas familiaux le dimanche mais maintenant il faudra rester à la maison.

S.R.


Chloë, 36 ans, Rémire-Montjoly

Habituée du marché, Chloë nous a également donné son avis sur cette nouvelle mesure : "On avait déjà eu ce type de mesures il y a un ou deux mois. Maintenant on est habitué, je ne sais pas si ça va permettre de contenir la propagation du virus." analyse-t-elle. Avant de poursuivre : "Personnellement ça ne me dérange absolument pas d’être en couvre-feu le dimanche, dans tous les cas je ne suis pas véhiculée donc mes jours dominicaux sont plutôt calmes en général. Mais s’il avait fait beau, j’aurais bien aimé faire un tour à la plage, même si c'est plutôt pour prendre un bain de vase en général..."

S.R.


Bryan, 27 ans , Cayenne

"Je pense que ce n’est pas la solution adaptée. Un confinement dur, avant d’arriver à un pic de contaminations élevé, aurait été la meilleure des solutions. Si les choses sont enclenchées le couvre-feu ne sert à rien puisqu’il n’empêche pas les contacts, alors que le confinement les aurait rapidement endigué. Je vais respecter cette décision car je suis plutôt casanier de base donc ça ne me dérange pas trop. Couper court et faire un confinement pendant une longue période pour enrayer la propagation des contaminations aurait été judicieux. Une fois que les hôpitaux seront saturés ce sera trop tard."

S.R.


Angèle, 41 ans, Cayenne

Avec ses deux enfants, Elisabeth profitait ce vendredi matin d'une matinée sans travail pour déambuler entre les étals du marché. Le renforcement du couvre-feu n'était pas la mesure la plus adéquate à prendre selon la mère de famille : "Je ne m’attendais pas à ça et je trouve ça vachement embêtant parce qu’on a besoin de sortir les enfants le seul jour où on ne travaille pas. La plupart du temps on sort dans des endroits où il n’y personne comme à la plage donc je ne vois pas trop l’intérêt de rester enfermée. Après je comprends qu’il faut tenter quelque chose pour éviter les dégâts, mais on les limite juste avec ce couvre-feu."

Le couvre-feu est renforcé du samedi à 19h au lundi à 5h pour les communes entre les deux postes de contrôles routiers. - S.R.


Elisabeth, 58 ans, Cayenne

Vendeuse de souvenirs, Elisabeth souhaiterait oublier au plus vite la triste annnée 2020 au cours de laquelle les ventes de son petit commerce ont chuté. Le renforcement du couvre-feu est selon elle une mesure de plus, qui n'aura pas un impact d'avantage néfaste sur ses affaires : "On est habitué à rester à la maison le dimanche mais c’est dommage pour les restaurateurs. Ça n'aura pas vraiment d’impact sur ma vie professionnelle puisque je ne travaille pas le dimanche. Dans tous les cas économiquement c’est vraiment la catastrophe en ce moment. Là on ne vit plus on survit. Avant il y avait beaucoup de touristes à qui on vendait des souvenirs, maintenant on se contente des petits acheteurs qui achètent par-ci par-là."

S.R.


Amanda et Maria, de l’Instant Delice dans le hall du marché de Cayenne, travaillent le mercredi, le vendredi et le samedi mais aussi en “extra” les autres jours de la semaine.

"Un couvre-feu le week-end n’est pas justifié selon moi" nous explique Amanda. Et pour cause : "C’est notre unique jour de repos entre guillemets. Le dimanche d’habitude je vais à la salle de sport, à la plage ou faire du vélo. La semaine tu as les gosses à gérer et le travail, on a l’impression de ne plus être libres."

Maria a un avis plus tranché sur la question : "Sincèrement c’est inutile de faire un couvre-feu le dimanche. Autant imposer un confinement direct parce que là on n’a plus de vie." déplore la gérante de ce petit commerce implanté dans le halll du marché. "On a l’impression de vivre pour le corona et que c’est le virus qui commande. Toute la semaine on travaille comme des esclaves et le week-end on ne peut plus sortir, même dans des endroits à l’air libre où les distanciations peuvent être respectées comme les criques ou en carbet… Déjà qu’il y a peu de choses à faire en Guyane, si on ne peut plus profiter de nos heures libres c’est incompréhensible." conclut-elle.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
2 commentaires

Vos commentaires

dny973 18.04.2021

c'est n'importe quoi. Nous ne sommes bons qu'à travailler et rentrer à la maison une fois le travail terminé.Et les jours de repos, pas de sorties. Faut de reposer pour repartir travailler. Travailler , il n'y a que ça.

Répondre Signaler au modérateur
Laguya2020 16.04.2021
Pater familias

Le "pater familias" de Cayenne a décidé !
C'est comme ça et pas autrement pour ce ventripotent habitué des longues siestes dominicales dans sa belle résidence des bords de mer!

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
A la une
Une

Le marché de Montsinéry au rythme des...

Rédaction web - Samedi 12 Juin 2021

 

1 commentaire