• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Réapprovisionnement de gaz en vue

Mardi 7 Juillet 2020 - 11h04
Réapprovisionnement de gaz en vue
Archives

La Préfecture de Guyane annonce l'augmentation du nombre de bouteille de gaz sur le territoire et la reprise des livraisons sur l’Ouest cette semaine.

La forte consommation de bouteilles de gaz en Guyane depuis le début de la crise COVID-19 a nécessité d’augmenter le nombre de bouteilles en circulation sur le territoire.

La mise en place du dispositif “unebouteille achetée contre une bouteille restituée” a permis de limiter le stockage abusif de “réserves” de gaz chez les particuliers.

Cependant, un certain nombre de bouteilles ont du être retirées momentanément de la vente pour subir un contrôle et être
ré-éprouvées, afin de garantir la sécurité du consommateur.

La ré-épreuve nécessite la pose de robinets neufs sur les bouteilles avant remise en circulation.

La réception mercredi dernier de 10000 robinets neufs permet la remise en état de 10000 bouteilles,  qui va se faire progressivement par les équipes de la Société Anonyme de la Raffinerie des Antilles.

Ainsi, pour les communes de l’Ouest Guyanais qui connaissent actuellement des difficultés pour l’approvisionnement en bouteilles de gaz, la ré-épreuve des 10000 bouteilles va permettre de répondre à leurs difficultés.

Les premières livraisons vers l’Ouest reprendront dès cette semaine et se poursuivront plus activement encore la semaine prochaine.
Le dispositif “une bouteille achetée contre une bouteille restituée” continuera à s’appliquer

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

Lechat 08.07.2020
Cohésion

J'espère que les épiceries asiatiques de l'ouest participeront, au moins par esprit de cohésion territoriale, à la distribution du gaz, contrairement à leurs homologues de l'île de Cayenne qui ont choisi de ne plus faire commerce de ce produit pendant la crise, fragilisant ainsi fortement la distribution, au détriment de la population ( sans parler des "vidages" systématiques des promos des grandes surfaces à leur profit). Espérons que les guyanais sauront s'en souvenir.

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
22 commentaires
7 commentaires
4 commentaires
1 commentaire
1 commentaire
A la une