France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
André-Yves Rameau

« Quand on a un langage franc, on vous écoute »

« Quand on a un langage franc, on vous écoute »

Figure de la communauté haïtienne de Guyane, André-Yves Rameau, chef d’entreprise et président de plusieurs associations, a été mis à l’honneur samedi 11 mai, lors d’une soirée organisée par le Club des amis Guyane-Haïti.

Pourquoi selon vous, avez-vous été mis à l’honneur ?

Depuis mon arrivée en Guyane en 1973, j’ai toujours travaillé dans le social sans jamais rien attendre en retour. Le visa pour entrer n’est devenu obligatoire qu’en 1979. À l’époque, il n’y avait pas de consulat d’Haïti. Il fallait donc envoyer son passeport à Paris pour le renouveler. Beaucoup n’avaient pas d’adresse fixe et leurs papiers s’égaraient. Je suis donc allé rencontrer l’ambassadeur d’Haïti à Paris. Nous nous sommes mis d’accord et...

France-Guyane 1559 mots - 22.05.2019
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous

À partir de 8€ /mois

Achetez une formule à l'acte

Accès au site pendant 24h A partir de 1,70€
Voir toutes les offres