« Pas une semaine sans agression » : les infirmiers libéraux réclament des mesures pour leur sécurité

« Pas une semaine sans agression » : les infirmiers libéraux réclament des mesures pour leur sécurité

Suite à l’agression d’une infirmière libérale dimanche dernier à Cabassou, la profession en appelle aux autorités, afin de tout simplement pouvoir faire leur travail normalement. « Il n’y a pas une semaine qui se passe sans une agression [qu’elle soit] d’ordre verbal, physique ou matériel », assure  Mylène Mathieu, présidente de l’Union régionale des professionnels de santé (URPS). Pire, la situation n’a rien de nouveau. Un protocole de sécurité a d’ailleurs été signé dès 2012 avec la...

franceguyane.fr 659 mots - 07.03.2021
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir