France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
CAYENNE

Partage et proximité pour la fête de l’Aïd

Samir MATHIEU Mardi 13 Août 2019 - 03h05
Partage et proximité pour la fête de l’Aïd
Les fidèles lors de la prière de l'Aïd el Kébir, principale fête religieuse des Musulmans dans le monde - DR

Retour sur un temps fort pour les musulmans de Guyane… Parmi les rendez-vous du week-end, dimanche, les musulmans ont célébré l’Aïd El Kebir, la fête du sacrifice. La journée a commencé dès 8h30 avec la prière. Ce temps religieux a été suivi par un moment festif avec le partage des gâteaux et des boissons au sein de la communauté dans les locaux du lieu de prière situé rue Maillard-Dumesle, en centre-ville de Cayenne. Pour ce week-end de fête, et plus précisément pour le sacrifice, l’association culturelle et caritative des musulmans de Guyane a mis en place un partenariat avec un éleveur de brebis de Macouria et ils ont commandé quinze moutons pour les membres de la communauté. Ils vont être abattus aujourd’hui selon les rites de leur religion à l’abattoir régional de Rémire-Montjoly, puis ils seront récupérés à partir de demain par les fidèles, et ils seront partagés au sein de la communauté. Jawad Bensalah, président de l’association explique que cette démarche « mêle circuit court et solidarité ».

S. M.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
7 commentaires
A la une
Ile de Cayenne

Djamila Zéphyrin Henri Léo sacrée Miss Cayenne

P.R. / Photos : Kathryn Vulpillat - Dimanche 20 Octobre 2019

• PLUS DE DÉTAILS DANS NOTRE PROCHAINE ÉDITION

1 commentaire
3 commentaires