• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
IMMIGRATION :

Ouverture du centre d'accueil pour les demandeurs d’asile à Cayenne

M.ODRY (m.odry@agmedias.fr) Lundi 25 Juillet 2022 - 16h31
Ouverture du centre d'accueil pour les demandeurs d’asile à Cayenne
Sandra Trochimara, madame le maire de Cayenne et Thierry Queffélec, le préfet de Guyane ont visité le centre d'accueil pour les réfugiés, situé au camp du Tigre, à 14 heures, lundi.

Cet après-midi, 25 juillet, le préfet de Guyane, Thierry Queffélec et la maire de Cayenne, Sandra Trochimara, ont inauguré l'ouverture du centre d'accueil pour les demandeurs d’asile. Ce centre de premier acceuil temporaire se situe sur le site La Verdure des services de l'Etat à Cayenne. Pas moins de quatorze migrants y séjourneront à partir de ce soir.

C’est à 14 heures que les locaux ont été ouverts pour accueillir les demandeurs d’asile de façon temporaire. En tout, sept chambres climatisées sont disponibles, avec des sanitaires et un accès à internet. Chaque chambre est équipée de deux lits, d’oreillers gonflables, de duvets et de tapis, qu'ils pourront récupérer avant de partir. Un lit pour bébé a même été installé. Ces demandeurs d’asile seront aidés par l’ONG Humanity First, qui veillera également à la sécurité du site. Ce lieu d'accueil temporaire a été réalisés dans les anciens  bureaux de la DGCOPOP ( Direction Générale de la Cohésion et des Populations). Ils ont été vidés il y a moins d’une semaine, pour créer cette structure d'accueil.

Le centre d'accueil temporaire pour les demandeurs d'asile ouvre ses portes ce lundi 25 juillet. A 18 heures, les premiers bénéficiaires devaient arrivés et être hébergés dès cette nuit. - M.O
M.O

"Une victoire pour la dignité humaine"

Cette action résulte des derniers échanges entre les élus de Guyane et les services de l’État, après la grève de la faim de la maire de Cayenne, Sandra Trochimara. C’est avec un grand sourire que cette dernière découvre l’aménagement des locaux. “En ma qualité de maire, c'est une première victoire. Cayenne ne sera plus un centre de vie à ciel ouvert pour les migrants/ demandeurs d’asile. Ces personnes auront une sécurité et aussi une dignité. J’insiste sur la dignité, car c'était cela le sens de mon combat. Cela devenait pour moi, déchéance et déshumanitation sur les trottoirs de la ville. Aujourd'hui, avec la préfecture et l’ONG Humanity First, nous concrétisons un accueil digne. La Guyane sait accueillir."

Un encadrement par l’ONG Humanity First
Ce centre d'accueil sera encadré par l’ONG Humanity First, un organisme qui vient en aide aux personnes démunies notamment par la préparation de repas chauds. Nous allons nous occuper de la gestion des personnes sur place comme les transports, les repas, leur orientation et leur rendez-vous. Ce soir, nous allons les accueillir et les mettre à l’aise, car il ne faut pas oublier que c'est de l’humanitaire, nous recevons des humains. On va faire de notre mieux. “; nous confie Muhammad Basharat, président de l'association Humanity first de Cayenne.

Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
2 commentaires

Vos commentaires

BELLOD 25.07.2022

Tu vois JayJay, il faut que tu prennes exemples sur tes coreligionnaires catholiques, qui eux savent laisser parler leur humanisme chrétien. Tu me feras deux avé…

Répondre Signaler au modérateur
Uku man 26.07.2022
vérité

Jayjay a laissé un com sur Bolsonaro, disant que lui, au moins, n'avait pas honte de croire ... ça sent les évangéliques à plein nez... le prochain fléau.

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
1 commentaire
5 commentaires
3 commentaires
8 commentaires
A la une
1 commentaire