• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
Mouvement social

"Notre jeunesse est en perdition"

I.J. Samedi 24 Avril 2021 - 15h11
"Notre jeunesse est en perdition"
la marche blanche de ce 24 avril 2021 contre l'insécurité et en hommage à ces jeunes tués ces dernières semaines dans la violence. - Trop Violans

Ces paroles sont celles d' Emmanuel Prince, élu de Macouria et présent à la marche organisée par le collectif Trop Violans à Sinnamary pour manifester contre l'insécurité à la suite de l'assassinat de Dwayne Roger.

Malgré la forte pluie, le collectif de Trop Violans accompagné de la famille proche de Dwayne Roger, de riverains et de certains élus d'autres communes tels qu'Emmanuel Prince, ont maintenu leur marche blanche.

En cause : le meurtre de ce jeune homme de 26 ans, laissant 3 enfants, il y a maintenant 15 jours et dont l'enterrement a eu lieu samedi dernier. "Il n'y a pas que lui, précise la porte-parole du collectif Yvane Goua, il y a encore eu deux meurtres de ce genre hier soir à Kourou et vers Troubiran. Un autre, le neveu de Jean-Marc Chemin est actuellement à l'hôpital".

"De ce genre", la représentante fait référence à des braquages, des altercations qui se terminent dans le sang. "Beaucoup de jeunes aujourd'hui meurent dans des conditions bien trop violentes. Et ça devrait préocuper autant que le Covid si ce n'est plus". Pour Dwayne Roger, les conditions ne sont pas encores très claires mais cela ferait suite à un braquage qui a mal tourné. "Il s'est reçu une balle dans le dos" précise Yvane Goua. Le meurtrier, riverain de Sinnamary aurait immédiatement été identifié mais serait toujours en fuite. "La famille a du mal à comprendre que les moyens ne soient pas davantage déployés pour retrouver ce meurtrier". Raison pour laquelle le cortège s'est symboliquement rendu devant la gendarmerie pour les pointer du doigt.

"Les jeunes ne sont plus capables de régler les choses par la bouche"

Emmanuel Prince, élu de Macouria, était aussi présent. "Aucune commune n'est épargnée par ce fléau donc je voulais montrer mon soutien à cette cause, explique ce dernier, chaque commune devrait organiser une marche blanche. Qu'est-ce qui nous arrive aujourd'hui? Les jeunes ne sont plus capables de régler les choses par la bouche. Notre jeunesse est en perdition totale. Il faut retravailler les bases : l'éducation, la famille, le travail".

Le maire de Sinnamary devait lui aussi participer à la marche mais a changé d'avis lorsqu'il a su que le collectif Trop Violans comptait rencontrer les gendarmes. Il a donc formulé un discours appelant à l'apaisement lorsque la cohorte est arrivée devant la mairie, bien qu'il soit lui- même tourmenté par le conseil municpal de la veille.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
5 commentaires

Vos commentaires

Éveil de Guyane 26.04.2021

La faute à qui? Cette jeunesse a des parents oui ou non? Les parents sont ils suffisamment responsables pour procréer? Les instances politiques locales répondent elles aux besoins des jeunes? L'Université de Guyane favorise t'elle les filières qui pourraient rapporter ECONOMIQUEMENT à la Guyane? Toujours les mêmes filières à la con. Les jeunes sont ils embauchés avec vos histoires de pas assez d'expérience. Ça va très mal finir à l'allure de la médiocrité où l'on va. Tchip

Répondre Signaler au modérateur
dny973 25.04.2021

Tout le monde s'en fiche de l'insécurité. Ce n'est que le problème de la police et des associations qui luttent contre cette insécurité. Les autres personnes s'en fichent. Il n'y a que le covid et l'économie qui comptent. Les braquages, les vols, les violences, il n'y a que la police qui s'en occupe, en faisant ce qu'elle peut. La justice ??? oui elle a son rôle mais tellement peu de moyens. Alors normal que les jeunes se tournent vers l'argent facile, vers la drogue, font les mules, vendent de la drogue et braquent les gens. Les politiques ??? grosses voitures et grosses maisons ! apparemment c'est la politique qui paye, pas le poste pour lequel on a postulé avec son diplôme. C'est un constat. Les valeurs ??? les parents n'ont plus le temps pour les valeurs familiales, culturelles. Trop occupés à siropter, profiter de la dernières promotions de bières ou cuisses de poulet des grandes surfaces. Y en a une par mois, j'ai vérifié ! l'alcool change mais la promotion est la même. Ou alors promotion sur les téléphones et télévisions. Il faut occuper les esprits. Sans parler des reprises +argus des voitures et autres crédits avec des pseudos taux très bas. Rien ne change !

Répondre Signaler au modérateur
Éveil de Guyane 26.04.2021

Exactement. Ce problème est général, et ça concerne tout le monde. Les parents là ne sont pas en reste! C'est lamentable!

Répondre Signaler au modérateur
aouara 25.04.2021

Aucune infos sur les conditions de la mort de ce jeune.
On a l’impression qu’on nous cache quelque chose.
Un coup de feu suite à un braquage? Un règlement de compte ? Un meurtre gratuit?
Bref tout est bon pour faire de l’agitation, et toujours avec la complicité de Guyane la dernière .
Le journaleux de service est muet sur la question, son souci est de faire croire que la gesticulation des zozos est d’ampleur.

Répondre Signaler au modérateur
zene973 25.04.2021

Je vous invite à aller voir la définition du mot "déperdition" dans le dictionnaire et son utilisation. Nul doute que ce ne sont pas cet élu et le(a) journaliste qui reprend ses propos dans le titre de son article, qui vont aider les jeunes à trouver les repères perdus...

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
4 commentaires
1 commentaire
3 commentaires
A la une
2 commentaires
5 commentaires