Eugène Rabord : « oun dernier pêkè »

Eugène Rabord : « oun dernier pêkè »

 Quand la voix d’un de ses neveux s’éleva dans la cathédrale de Cayenne pour un dernier Ave Maria, l’émotion était palpable. On était venu de loin pour accompagner Eugène Rabord décédé le 10 décembre.

Dirigeants, compagnons de club, anciens coéquipiers et adversaires. Les plus jeunes ont répondu à l’appel dès qu’ils ont entendu ce cri. « Il n’écrasait pas une mouche », déclara Max Danglades qui n’a pas connu sa carrière. « Il avait refusé de partir faire une carrière professionnelle », avança...

franceguyane.fr 346 mots - 17.12.2021
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir