MOUN LAGWIYANN

Eddy Brassé, de l’or au bout des doigts

Eddy Brassé, de l’or au bout des doigts

Eddy Brassé est ce que l’on appelle un « marginal ». Les Cayennais ont l’habitude de croiser ce quinquagénaire en train de peindre ses tableaux sur le trottoir de l’avenue Voltaire.

Sans Domicile Fixe depuis plusieurs années, Eddy Brassé sillonne quotidiennement les rues de Cayenne, ses tableaux sous le bras. C’est le trottoir de l’avenue Voltaire, en face d’un libre-service très fréquenté, qui lui sert d’atelier de peinture. Car Eddy Brassé n’est pas un SDF « comme les autres ».

Bien avant de se retrouver à la rue, l’art était déjà au centre de sa vie. Depuis sa plus tendre enfance, il voue ainsi une véritable admiration à la peinture. Lorsque nous allons ce jour-là à sa...
franceguyane.fr 449 mots - 10.04.2021
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous


Le premier mois à 1€

Pass numérique 1 jour

Accès au site pendant 24h pour 1,70€
Voir toutes les offres