Eddy Brassé, de l’or au bout des doigts

Eddy Brassé, de l’or au bout des doigts

Sans Domicile Fixe depuis plusieurs années, Eddy Brassé sillonne quotidiennement les rues de Cayenne, ses tableaux sous le bras. C’est le trottoir de l’avenue Voltaire, en face d’un libre-service très fréquenté, qui lui sert d’atelier de peinture. Car Eddy Brassé n’est pas un SDF « comme les autres ».

Bien avant de se retrouver à la rue, l’art était déjà au centre de sa vie. Depuis sa plus tendre enfance, il voue ainsi une véritable admiration à la peinture. Lorsque nous allons ce jour-là à sa...

franceguyane.fr 449 mots - 10.04.2021
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir