• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
SOCIÉTÉ

Matoury : un nouveau centre d’incendie et de secours pour fin 2022

Samuel Reffé Mardi 6 Avril 2021 - 14h44
Matoury : un nouveau centre d’incendie et de secours pour fin 2022
Les travaux de la future caserne des sapeurs pompiers de Matoury ont été lancés ce mardi. - S.R.

 Les travaux de la future caserne des pompiers de Matoury étaient officiellement lancés ce mardi. Livraison prévue fin 2022.

 À proximité immédiate du Palais Régional Omnisport Georges Théolade (PROGT), une vaste zone de terre aplatie borde désormais la RN2. Ce mardi matin, le premier parpaing de la future caserne des pompiers de Matoury était déposé symboliquement par Rodolphe Alexandre, le colonel Frédéric Robert, chef de corps du SDIS Guyane, et Daniel Fermon, sous-préfet en charge de la sécurité.

6,5 millions d’euros ont été mis sur la table par la CTG pour financer des travaux qui devraient s’étaler sur une durée d’un an et demi. Distant d’un kilomètre de l’ancienne caserne, le nouveau centre de secours vise à renforcer l’activité opérationnelle des 115 sapeurs pompiers de Matoury. De plus, “les locaux d’aujourd’hui ne répondent plus aux besoins d’hébergement de personnels et de matériels” nous expliquait Frédéric Robert.

La zone couverte par cette nouvelle caserne de 2400 mètres carrés comprend l’aéroport Felix-Eboué, les deux axes routiers RN1 et RN2 ou encore la zone commerciale Family Plaza, qui est selon le colonel “une zone sensible car elle comprend un grand nombre de personnes”.

Les locaux de 2400 mètres carrés comprendront des chambres, deux salles de sports et une "tour d'entraînement". - S.R.

Une école pour former les cadres de demain
La Collectivité Territoriale de Guyane a investi près de 10 millions d’euros pour les besoins matériels des sapeurs pompiers sur les deux dernières années. “En 2017, le point numéro 1 du budget correspondait à la sécurité des guyanais. On a voulu donner à la Guyane la dimension sécuritaire qui correspond à sa population.” félicitait Rodolphe Alexandre ce mardi matin. À terme, la collectivité envisage de mettre sur pied une école des officiers de sapeurs pompiers financée par des fonds européens.

Rodolphe Alexandre, le maire de Matoury Serge Smock, le sous-préfet Daniel Fermon et le chef de corps du SDIS de Guyane ont conjointement posés la première pierre. - S.R.

Car si les jeunes sapeurs pompiers ne manquent pas en Guyane - à Matoury, 46 jeunes sapeurs pompiers pour un effectif de 115 - les centres de secours peinent à recruter des sapeurs pompiers professionnels. 
D’où l’organisation d’un concours d’entrée de premier niveau dans la profession de sapeur-pompier “d’ici la fin de l’année” précise Frédéric Robert. La future école aura quant à elle pour mission de former directement des cadres prêts à intégrer rapidement le corps des sapeurs-pompiers. Une première en Guyane.


Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

zene973 07.04.2021

Bravo, s'il y a bien des gens qui méritent de travailler dans de bonnes conditions, c'est bien ces personnes qui sont là quand on est en difficulté. Merci à vous les pompiers de Matoury qui un jour êtes venus à mon secours....

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
3 commentaires
A la une
1 commentaire

Vidéos

Voir toutes les vidéos