Malgré leurs revendications, les infirmiers libéraux assurent un service minimum

Malgré leurs revendications, les infirmiers libéraux assurent un service minimum

Ce 25 Octobre avait été annoncée comme la "journée sans infirmiers libéraux". La mobilisation devant l'ARS aura finalement duré environ deux heures en début de journée. 

Delena Alexander, l'une des porte-paroles des infirmiers libéraux de Guyane explique ainsi qu'ils avaient un "service minimum à assurer pour tout ce que l'on ne peut pas se permettre de laisser". En revanche, "tout ce qui ne relevait pas de l'urgence, on fait comprendre aujourd'hui qu'ils vont devoir attendre".

Les...

franceguyane.fr 195 mots - 25.10.2021
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir