France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Les socioprofessionnels demandent un plan Marshall pour la Guyane

P.R. Vendredi 17 Mars 2017 - 09h25

Les socioprofessionnels ont tenu une conférence de presse ce matin à 8h00 devant l'entrée bloquée de la CTG. Ils ont appelé à un véritable plan Marshall pour la Guyane "au delà du pacte d'avenir"






Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
3 commentaires

Vos commentaires

Victor Joseph 19.03.2017

N'est-ce pas justement le rôle d'une entreprise que de créer de la richesse ? Et celui de l'état de créer les conditions pour que l'épanouissement des acteurs économiques ?

Répondre Signaler au modérateur
Yamarco 18.03.2017
Les forces "vives" de Guyane

Ben dis donc, en voilà une belle brochette d'amis de la nature!

Ils ont tout compris. Point 4, point 7, point 8.... N'en jetez plus! "Biodiversité", Richesse de la faune et flore"...

Mais à bien lire et à y réfléchir (juste un tout petit peu; si si,je suis sur que vous pouvez) quand vous aurez coupé les 700 milliards d'€ d'arbres puis raclé le sol pour les 45 milliards d'or et qu'enfin, si vous n'en avez pas encore assez, vous aurez fouillé plus profond pour les diams, il en restera quoi de cette belle biodiversité? Rien. Pas même de quoi se mettre à l'ombre!

Là où ils ont raison, c'est sur les terres rares. Pas sur le fait que le sous-sol regorge de biftons que l'on peut ramasser sous les racines des arbres mais sur le terme qui définit bien ce qu'est la Guyane. Une terre rare de ses richesses, de sa diversité. Culturelles et biologiques. Rare car elle résiste encore, elle, aux ignares aux yeux qui brillent dès que l'on agite une liasse de billets. A ceux du genre qui saccagent le reste de la planète pour quelques dollars qui au final financeront des voyages en business et peut être même de beaux costards à leurs "amis" qui useront de leur influence pour les aider à saccager un peu plus.

Sur le long terme, quand partout ailleurs on aura empoché les arbres et le sol et qu'il n'en restera plus ailleurs, combien de milliards vaudra la biodiversité guyanaise si elle est toujours là?

Vive la Guyane. Boisée.

Répondre Signaler au modérateur
alfredo 17.03.2017
Ignares quand memes

Vous n'êtes pas les seuls mais quand même arrêtez de confondre le plan de relance Roosevelt de l'économie et le déploiement international de capitaux US engendrant des conséquences diverses selon les pays et les secteurs d'activités mais où les états concernés devenaient les débiteurs directs de crancuers us( avec aussi des montagnes complexes d'intégration mixte de capitaux us/ nationaux...ce que les états défenseurs de leur indépendance donc économiques ne pouvaient que refuser. Plan Marshall à tous les étages...est-ce que parce que cela sonne mieux...ou que votre cursus scolaire s'est arrêté dans la confusion.

Répondre Signaler au modérateur
A la une