• S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • Partager cet article sur Google +

Les retraites ne mobilisent pas

A. S.-M. Jeudi 12 septembre 2013
Les retraites ne mobilisent pas
Autant que les retraites, la rentrée était au coeur des discussions parmi les militants Sud Éducation (ASM)

La mobilisation contre la réforme des retraites, mardi, s'est déroulée dans le quasi-anonymat à Cayenne et Saint-Laurent.

En écho à l'appel national à la grève et à manifestations contre la réforme des retraites, Sud Éducation Guyane avait appelé à un rassemblement, mardi matin, à Cayenne et à Saint-Laurent. Sur le Maroni, ils étaient une dizaine. À Cayenne, ils n'étaient qu'une douzaine à agiter timidement les drapeaux rouges face à la préfecture. « Aujourd'hui, ce n'est qu'un point de départ, se consolait Damien Davy, porte-parole du syndicat. Il y aura des manifs plus importantes après le 18 septembre et le passage du texte en conseil des ministres. » À quelques kilomètres de là, cité Mont-Lucas, ils sont à peine plus nombreux à avoir répondu à l'invitation à une conférence-débat de la FSU. Une vingtaine de syndicalistes s'est réunie autour du secrétaire général, Christophe Bouchy. L'homme est connu pour aimer les statistiques, le sujet n'en manque pas. Chiffres et graphiques à l'appui, il argumente : « Cette réforme-là n'a que des aspects négatifs, elle augmente les inégalités entre les retraités, favorise la précarité des jeunes et nuit aux finances des caisses de retraites. » Il dénonce au passage toutes les réformes du système de retraite depuis vingt ans et réclame la situation d'avant 1995 : retraite à 60 ans et 37,5 ans années de cotisations. Retour devant la préfecture où les discussions tournent davantage autour des couacs de la rentrée que de décote, annuités et cotisations. Marqué très à gauche, le syndicat Sud refuse cette réforme qu'il considère comme un retour en arrière. « Pourquoi serait-on la première génération qui doive renoncer au progrès social ? » interroge Damien Davy, qui prône un partage du travail et une retraite « à un âge décent » . Mais ce discours n'arrive même pas aux oreilles de Roger, qui passe pourtant à quelques mètres de là. « Ils manifestent pourquoi ? Les retraites ? Tout le monde veut une retraite! Mais il faut d'abord travailler. » Un peu plus loin, Marie-Hélène, elle-même retraitée, regarde la scène avec un sourire en coin. « J'ai entendu parler de la réforme. C'est la crise, il faut bien changer le système. Et tant qu'on peut travailler, mieux vaut s'en réjouir! » Pas très encourageant pour les syndicats qui admettent avoir de plus en plus de mal à mobiliser. Le très faible taux de grévistes, mardi dans les écoles, en atteste.

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
1 commentaire

Vos commentaires

chachacha 12.09.2013

Les retraites ne mobilisent pas... sauf les colonnes de France-Guyane

Répondre Signaler au modérateur

Vidéos

Voir toutes les vidéos