• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
VIE LOCALE

Les opposants au projet d'ISDND manifestent devant la CACL

S.R. Mercredi 28 Avril 2021 - 10h09
Les opposants au projet d'ISDND manifestent devant la CACL
Une trentaine de manifestants était rassemblée devant des pancartes confectionnées pour l'occasion. - S.R.

Agriculteurs et riverains étaient rassemblés ce matin devant le bâtiment de la CACL sur le chemin de la Chaumière. Réunie en assemblée plénière ce mercredi 28 mars, la communauté d'agglomération présente aujourd'hui le rapport réalisé par ses chargés de missions sur le projet de zone de stockage de déchets non-dangereux prévu à Quesnel Ouest. 

 
Ils sont vent-debout contre ce projet public porté par la CACL depuis près de trois années désormais. Prévue sur le secteur de Quesnel Ouest entre la Crique Trois Rois et la Crique Couleuvre, la zone de stockage de déchets non-dangereux inquiète quant aux effets néfastes qu'elle pourrait causer aux agriculteurs et riverains environnants si le projet était retenu. 

Depuis 2002, la déchetterie des Maringouins n’est plus réglementaire et la communauté d'agglomération cherche de nouveaux sites aptes à accueillir un site conçu pour stocker les déchets.



Trois sites, dont deux sont portés par un opérateur privé implanté dans la Mayenne, la Séché, étaient à l'étude en 2018. Ce mercredi, un rapport concernant le projet public porté par la CACL à Quesnel Ouest sera présenté aux élus. Si la décision finale quant à la réalisation d'une ISDND incombe à la DEAL et au préfet, c'est la communauté d'agglomération qui décide du mode d'exploitation de la future ISDND, autrement dit le choix de l'implantation du site et le type de technologie à retenir pour le stockage des déchets.

"Non aux déchets en zone agricole", les affiches posées devant la CACL donnent le ton. - D.R.


Dans les deux cas, cette zone de stockage prévue en pleine forêt suscite l'inquiétude des riverains et agriculteurs qui manifestaient ce matin devant le bâtiment de la CACL sur le chemin de la Chaumière. Un dispositif de gendarmerie a été déployé pour prévenir d'éventuels débordements. 

Plus d'informations dans notre édition hebdomadaire du 30 avril.





 

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
4 commentaires
1 commentaire
3 commentaires
A la une
9 commentaires