DOSSIER

Les noms des anciens esclaves sortent des registres

Les noms des anciens esclaves sortent des registres

Emmanuel Gordien, président du comité Marche du 23 mai 1998 (CM98), a donné une conférence, la semaine dernière en Guadeloupe, sur le patronyme des esclaves pour permettre aux descendants de connaître leur généalogie et se réconcilier avec eux-mêmes.

De passage dans l'archipel guadeloupéen, à quelques mètres du morne de la mémoire aux Abymes, Emmanuel Gordien, président du comité Marche du 23 mai 1998 (CM98), a levé, la semaine dernière, un bout du voile sur les noms des esclaves, permettant ainsi aux descendants, de connaître l'histoire de leur patronyme. Comment ces noms ont-ils été donnés ? Quel est le premier esclave arrivé en Guadeloupe, Guyane et Martinique ?

Son objectif, affiche-t-il clairement, est d'avoir une base de données de...
franceguyane.fr 1692 mots - 25.07.2022
L’accès à la totalité de ce contenu est payant ou réservé aux abonnés
Déjà abonné(e) ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié

Abonnez-vous


Le premier mois à 1€

Pass numérique 1 jour

Accès au site pendant 24h pour 1,70€
Voir toutes les offres