• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
CAYENNE

Les Guyanais ont défié les autorités et ont fêté carnaval ce dimanche à Cayenne

Samir MATHIEU Dimanche 17 Janvier 2021 - 18h30
Les Guyanais ont défié les autorités et ont fêté carnaval ce dimanche à Cayenne

Un millier de Guyanais dans les rues de Cayenne ce dimanche pour fêter carnaval. Malgré l'interdiction de la préfecture, des centaines de Guyanais ont participé à un grand vidé ce dimanche matin du côté de la cité Zéphir. Puis ce dimanche après-midi, un millier d'habitants a participé à deux grands défilés carnavalesques à Hibiscus et aux Chaînes Brisées, toujours à Cayenne. La journée, malgré les tensions du week-end dernier, s'est déroulée globalement dans le calme.

Beaucoup de monde dans les rues de Cayenne ce dimanche pour célébrer carnaval. Un millier de Guyanais étaient dans les rues pour participer aux différents événements de la journée.

Le premier grand rassemblement a eu lieu tôt le matin. Il faisait encore nuit quand les premiers participants au vidé sont arrivés du côté de la cité Zéphir. Plus de 200 participants au total ont déambulé joyeusement dans les rues, jusqu'en milieu de matinée.

L'autre gros rassemblement de la journée a eu lieu ce dimanche après-midi, de 15h à 17 heures, à Hibiscus. Plusieurs centaines de personnes ont assisté à un grand défilé. Musique, chants, déguisements... L'esprit de carnaval était bel et bien présent du côté de la ZAC Hibiscus ce dimanche. Quelques échauffourés ont eu lieu en fin de cortège mais se sont vite dissipés. Il n'y a pas eu d'incidents majeurs. Un autre rassemblement a eu lieu au niveau des Chaînes Brisées. Sur place, beaucoup moins de monde. Le cortège s'est scindé en deux parties avec un groupe qui était plus revendicatif, avec des personnes qui voulaient délivrer un message aux autorités contre les restrictions sanitaires liées à la crise du Covid19. L'autre partie a ensuite rejoint Hibiscus pour le grand défilé.

En début de soirée enfin, un dernier défilé a eu lieu dans le centre-ville de Cayenne avec quelques dizaines de personnes qui ont déambulé de la rue Lalouette jusqu'à l'avenue Nelson Mandela. Si le début de la manifestation s'est déroulé dans la bonne humeur, des tensions sont apparus au niveau de l'avenue Mandela où le cortège est devenu statique. Quelques pétards et fumigènes ont été lancés sur la chaussée. Un mini feu d'artifice a été tiré. Puis quelques personnes sont repartis vers le centre-ville et l'avenue de Gaulle avant de se disperser.

Si la bonne humeur a donc été de mise une majeure partie de la journée, les internautes qui ont pu suivre les différents live sur Facebook, dont ceux de France-Guyane, se sont émus de l'absence quasi-systématique du port du masque chez la majorité des participants. Les règles de distanciation étant difficile à faire respecter dans ce genre de manifestations, beaucoup d'internautes se sont interrogés sur l'après-carnaval, redoutant un regain de l'épidémie de coronavirus en Guyane.

Notez que la police est restée en retrait et discrète tout au long de la journée. Aucun incident n'a été relevé avec les manifestants, dont certains en fin de journée, semblait vouloir provoquer une confrontation. Il n'en a rien été à l'heure où nous écrivons ces lignes. La police municipale aussi a été mobilisée avec 14 agents envoyés sur le terrain pour "sécuriser la ville" par la maire de Cayenne, Sandra Trochimara. La maire de Cayenne qui s'est rendue sur le terrain elle aussi pour voir comment se passer les choses. Elle a supervisé les opérations de sécurisation à travers sa police municipale tout au long de la journée. 

Notez qu'un mini-carnaval a eu lieu également à Saint-Laurent du Maroni, mais moins d'une vingtaine de personnes y a participé. Pour rappel, l'édition 2021 du carnaval a été annulé par la préfecture à la mi-décembre, et c'est donc dans l'illégalité qu'ont eu lieu ces rassemblements liés au carnaval ce dimanche à Cayenne et Saint-Laurent.



Voici les deux live réalisés par France-Guyane ce dimanche : le premier était à Hibiscus ce dimanche après-midi :


Et voici le live de France-Guyane, seul média présent, lors de la dernière manifestation entre 18h30 et 20h, en centre-ville, de la rue Lalouette à l'avenue Mandela :
 

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
2 commentaires

Vos commentaires

philsa973 18.01.2021

Ils sont hors la loi.... Ils demandent le respect mais ne respectent rien. L'autorité de l'Etat et de son représentant est mis à mal. Les politiciens guyanais manquent de courage et seront commes les carnavaliers les premiers à rouspéter si .....

Répondre Signaler au modérateur
bozo 18.01.2021
Des lendemains qui déchantent

La moindre des choses, ce serait que ceux qui défilent dans les rues acceptent de céder leur place aux autres lorsque les hôpitaux seront complets, et qu'il faudra trier les malades pour choisir entre ceux qui vont vivre et ceux qui vont mourir...

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
14 commentaires
1 commentaire
1 commentaire
A la une
1 commentaire
2 commentaires
3 commentaires