France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Les catholiques retrouvent leurs églises en ce week-end de Pentecôte

Hermann ROSE-ELIE Vendredi 29 Mai 2020 - 15h43
Les catholiques retrouvent leurs églises en ce week-end de Pentecôte
La cathédrale de Cayenne

Après pratiquement trois mois loin des églises, les fidèles de Guyane ont à nouveau la possibilité de s’y rendre. De nombreuses dispositions sont prises pour éviter la circulation du virus.

Après plusieurs semaines d’attente, les fidèles catholiques pourront à nouveau prendre le chemin des églises.
Ce week-end qui coïncide avec la pentecôte devrait rassembler des centaines de personnes dans les lieux de culte.

Seulement voilà, le contexte sanitaire réduit sérieusement les capacités d’accueil, ce qui contraint les prêtres à revoir l’organisation des places assises.

Dans l’ensemble, ces églises ne pourront accueillir que la moitié du public habituel, ce qui laisse penser que de nombreuses personnes se verront refuser l’entrée de même que le masque sera obligatoire durant les offices.

C’est un dispositif inédit dans l’histoire chrétienne que s’apprêtent à découvrir les guyanais dès ce samedi.
 
IL A DIT
Mgr Emmanuel Lafont, évêque de Cayenne (Guyane) -

"Nous nous retrouvons avec espérance, avec foi et aussi avec discipline en portant vos masques et en acceptant de ne pas être plus nombreux que le nombre souhaité dans chaque église de manière à ce que les gestes barrières soient préservés.
Ne récriminez pas si l’on vous dit qu’il y a déjà plus de place pour vous. Beaucoup de prêtres vont multiplier les messes pour que vous puissiez de toutes les manières vous retrouver ce dimanche.
Si nous prouvons que nous pouvons garder cette discipline, nous resterons dans nos églises les semaines qui viennent.
Le virus circule encore trop en Guyane pour que nous relâchions nos efforts."

 
 

 

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
2 commentaires
Une

Pancho Devant

Pancho - Mercredi 27 Mai 2020

Une

Pancho Devant

Pancho - Mardi 26 Mai 2020

A la une