France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr

Le professeur Auxence Contout nous a quittés

Bernard DORDONNE Samedi 4 Janvier 2020 - 10h53
Le professeur Auxence Contout nous a quittés
Auxence Contout nous a quitté un mois avant la date de son anniversaire. Homme de lettres, un collège à Cayenne porte son nom. - BERNARD DORDONNE

Homme de lettres, Auxence Contout était féru de sa langue créole comme en témoigne les nombreux ouvrages qu’il a publiés. Il ne refusait jamais une occasion de partager son savoir surtout avec les jeunes générations. Une statue conçue par l’artiste Abel Adonaï dans le collège qui porte son nom à Cayenne, avenue de la République, a été érigé en 2018. Il était né le 4 février 1925,. Il nous quitte donc à 94 ans. De nombreux témoignages reçus hier rendent hommage à ce grand homme.

Rodolphe Alexandre, président de la Collectivité Territoriale de Guyane a rendu un vibrant hommage à l’annonce du décès d’Auxence Contout. « La Guyane perd une de ses figures  ». Véritable militant de l’identité guyanaise, successivement membre fondateur de l’Union des étudiants guyanais, professeur de mathématiques, proviseur du lycée Félix Éboué, principal du Collège République, Président du Comité économique et social puis Président de l’Ordre national duMérite de Guyane, Auxence Contout n’a eu de cesse toute sa vie de s’impliquer et de se passionner pour notre territoire, partageant ainsi ses connaissances aussi bien auprès de la jeunesse guyanaise que de tous ceux qui désirait en apprendre davantage à son contact. Marqueur du temps, très attaché à œuvrer à ce que reste dans la mémoire collective le patrimoine guyanais, Auxence Contout a publié de nombreux ouvrages qui sont aujourd’hui, et pour longtemps encore, des références de la littérature guyanaise. Il s’intéressa de près aux langues de Guyane, mais aussi aux contes, légendes, proverbes de notre territoire, ou encore à l’histoire de notre carnaval traditionnel. Pensant continuellement aux autres avant de penser à lui, il était aussi très impliqué dans le milieu sportif. Il fut à l’origine de la Ligue régionale de Handball et de « la Croix du Sud », et a été par ailleurs secrétaire général du « Sport Guyanais ». Il s’impliqua également au sein de la Ligue de Football de la Guyane, et contribua à la création de l’Union sportive de l’enseignement du premier degré, et de l’Union française des œuvres laïques d’éducation physique. En 2004, un premier hommage lui est rendu au travers une nouvelle dénomination du Collège République, qui prendra alors son nom. En 2018, nous avions érigé, en son honneur, une statue conçue par l’artiste Abel Adonaï dans l’établissement scolaire éponyme, situé à Cayenne. Je lui avais alors remis, avec une grande émotion, la médaille d’honneur de la Collectivité Territoriale de Guyane, saluant une fois de plus la figure emblématique de l’éducation et des cultures guyanaises qu’il était.

Gabriel Serville, député de la 1ere circonscription ancien proviseur du lycée Balata à formé le vœu que tout soit mis en œuvre afin de renforcer la connaissance de son œuvre et perpétuer son souvenir auprès des générations futures. Son départ laissera un grand vide dans nos cœurs, car jusqu’à nos dernières rencontres, il brillait par son amour communicatif de la Guyane. Esthète des mots choisis, gardien de la culture et du patrimoine, et toujours animé du désir de transmission de ce que la Guyane recèle de meilleur, il a formé et façonné des milliers de celles et ceux qui, aujourd’hui et demain, continueront de transmettre ses précieux enseignements. Georges Patient, sénateur de la Guyane a appris avec tristesse le décès d’un de nos grands « Dòkò », Auxence Contout. Véritable homme de savoir et de transmission, il a œuvré toute sa vie pour que le patrimoine culturel guyanais perdure à travers le temps et auprès de la jeunesse guyanaise. Engagé tout au long de sa carrière professionnelle dans l’éducation de notre jeunesse, il consacra aussi du temps au développement du sport et de ses valeurs, notamment au sein de la ligue régionale d’handball et de la ligue de football de la Guyane. Poète, conteur, Auxence CONTOUT était bien plus qu’un homme de lettres, c’était un passionné du folklore guyanais, de ses diverses cultures, de son carnaval et surtout de son créole. Un tel enchantement pour la Guyane que l’on retrouvait à travers ses livres, ses contes et ses poèmes.

Antoine Karam, sénateur de la Guyane indique qu’Auxence Contout était féru de sa langue créole comme en témoigne les nombreux ouvrages qu’il a publiés. Il ne refusait jamais une occasion de partager son savoir surtout avec les jeunes générations. Quoi de plus naturel pour ce professeur de mathématiques, ancien proviseur et vice-recteur de l’Académie Antilles-Guyane. Premier président du Conseil économique, social et environnemental régional de la Guyane, Auxence Contout a aussi longtemps œuvré à la tête du Conseil de la culture, de l’éducation et de l’environnement. En tant que président de la Région Guyane, j’ai beaucoup travaillé et échangé avec lui. Je retiens d’Auxence Contout le travail très constructif et rigoureux. Lénaïck Adam, député de la deuxième circonscription : Auxence Contout était un homme électrique. Devenu professeur de mathématique suite à l’obtention de son diplôme obtenu à la Sorbonne, il enseigne à Douala (Cameroun) de 1954 à 1958 puis retourne en Guyane afin d’occuper le poste de censeur de 1963 à 1968, puis de proviseur du lycée Félix-Eboué. En 1969, il devient principal du collège République et occupe ce poste pendant 22 ans. La Guyane se souviendra de cette éminente figure de la culture et de la littérature Guyanaises qui jouit d’une notoriété transgénérationnelle.

Sophie Charles, maire de Saint-Laurent et présidente de la communauté de communes de l’ouest Guyanais ainsi que les membres du conseil communautaire ont adressé leurs condoléances à la famille d’Auxence Contout.

Marie-Laure Phinéra-Horth, maire de Cayenne indique que la ville de Cayenne perd un homme d’une grande valeur, son souvenir restera ancré dans notre mémoire pour les différentes actions qu’il a pu mener pour faire avancer la Guyane.

Bernard DORDONNE

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
A la une
1 commentaire
1 commentaire