La soirée Carnaval Festival Covid saison, « un acte de légitime défense »

La soirée Carnaval Festival Covid saison, « un acte de légitime défense »

Selon un sondage réalisé auprès de leurs membres, le SMEG estime à 15 millions d’euros, la perte de chiffres d’affaire dans leur secteur d’activité ; près de 130 emplois et familles laissés sur le carreau et la disparition de 1200 emplois annexes à l’évènementiel. Pour Jean-Noël Reis, le président du Syndicat des professionnels de l’évènementiel, l’organisation de ce « Carnaval Festival » est « un acte de légitime défense. Nous avons la volonté de reprendre les activités après cette longue...

franceguyane.fr 1106 mots - 05.11.2021
Cet article d'archive est payant ou réservé à nos abonnés ayant un crédit suffisant
Vous disposez d'un compte avec un crédit d'archives ?

Identifiez-vous

Mot de passe oublié
Nos formules d'achat d'archive à l'unité
Nos formules d'abonnement

Découvrez toutes nos offres d'abonnement

Découvrir