France-Antilles et ses partenaires utilisent des cookies pour le fonctionnement de leurs services, réaliser des statistiques d’audience, proposer des contenus et publicités personnalisés. En utilisant ce site, vous consentez à cette utilisation. En savoir + et gérer ces paramètres. OK
  • Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
société

La scientologie s’installe en Guyane

Samedi 14 Septembre 2019 - 03h15
La scientologie s’installe en Guyane
La fondation » Drug Free World » s’est implantée en Guyane la semaine dernière en présence de nombreux élus qui ignoraient les liens entre la fondation Drug free world et la scientologie. - EE

Derrière la fondation Drug free world, officiellement installée à Cayenne la semaine dernière, on retrouve l’église de la scientologie. Cette organisation d’origine américaine considérée comme sectaire en France a notamment été condamnée pour « escroquerie en bande organisée ». Décryptage.

Si les buts affichés par la fondation Drug free world (Un monde sans drogue), implantée à Cayenne depuis la semaine dernière, sont louables, son origine, elle, est controversée. Même si aucun des tracts ne le mentionnent et qu’a aucun moment de la conférence de presse la semaine dernière, où de nombreux politiques ont répondu présents, le sujet n’a été évoqué, cette fondation est une émanation de l’église de la scientologie. Les élus affirment ne pas avoir été informés du lien entre la fondation et l’organisation. Celle-ci, considérée comme sectaire en France a déjà été condamnée a de multiple reprises (voir ci-dessous) et fait l’objet d’une surveillance de la mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes). Cette mission interministérielle confirme que « la fondation participe à des campagnes visant à recruter de futurs adeptes de la scientologie sous le masque de la lutte contre la consommation des drogues ».

Prosélytisme masqué

L’église de scientologie se définit comme une religion, fondée par Lafayette Ron Hubbard, auteur de science-fiction dans une précédente carrière, qui a pour ambition de « fournir à l’individu une voie précise menant à une compréhension totale de sa vraie nature spirituelle et des rapports qu’il entretient avec lui-même, sa famille, les groupes, l’humanité, toutes les formes de vie, l’univers matériel, l’univers spirituel et l’Être suprême ». Afin de recruter ses adeptes, cette organisation composite avance masquée, en créant une multitude d’associations ou de structures dont les liens avec l’église de scientologie ne sont pas clairement mentionnés. « Elle se caractérise par son prosélytisme, l’un des usages de ce mouvement étant de convertir autrui à l’occasion d’un test de personnalité gratuit, de la diffusion de tracts ou de brochures, de conférences « d’introduction » gratuites, ou de toutes autres manifestations « culturelles » ou à visée humanitaire », précise la Mivilude. C’est la première fois que la fondation Drug free world s’implante en Guyane, mais elle est déjà présente dans d’autres régions françaises, sous un nom différent mais avec des objectifs semblables, comme nous l’explique la Miviludes, « autour des manifestations sportives ou festives qui rassemblent des jeunes, il nous a été signalé la diffusion de tracts « Non à la drogue, oui à la vie » qui est une émanation de la Scientologie. »

« J’ai mes convictions religieuses »

Sous couvert de désintoxication, la scientologie propose des cures dans des centres Narconon, que l’on retrouve dans le monde entier bien qu’en France aucun ne soit officiellement déclaré. « Dans ces centres on prône une « purification » avec une prise intensive de vitamines, des séances de sauna ainsi que des régimes alimentaires particuliers, qui s’accompagne d’une forte incitation à adhérer aux idées de la scientologie », précise la Mivilude. La journaliste Alizé Utteryn, ambassadrice pour la fondation Drug free world pour les Amériques, dont l’association Alizé la vie est le pilier de la mise en place de ce programme, explique cependant n’avoir aucun lien avec la scientologie. « Je suis catholique, j’ai mes convictions religieuses et aujourd’hui je fais une campagne dans l’intérêt général. L’idée c’était de pouvoir profiter de ce programme qui est mis à disposition gratuitement et qui permet de lutter contre la drogue. Je précise que la scientologie n’a rien financé, tout ce qui a été dépensé, l’a été sur mes fonds propres et ceux de mes partenaires. Aux États-unis, la scientologie n’est pas vue de la même manière, c’est une religion et je n’avais pas imaginé que ça créerait une telle polémique ! » Elle n’a en revanche, pas renoncé à finaliser l’installation de la fondation Free drug world, fin novembre.

Premier signalement en Guyane

La préfecture explique que« l’implantation de la fondation dont il est question n’est pas connue pour l’heure, mais le groupe de travail sur les dérives sectaires prévu par la circulaire du 6 septembre 2018 du ministre de l’Intérieur a prévu de se réunir au mois d’octobre, en présence de représentants de la Miviludes. » En 2016, 2 500 signalements ont été réalisés auprès de la Miviludes dont 69 pour la scientologie mais aucun jusqu’à présent en Guyane.

Angélique GROS

« Déstabilisation mentale »

L’approche analytique des risques de dérives sectaires des mouvements dont les agissements sont attentatoires aux Droits de l’homme et aux libertés fondamentales ou constituent une menace à l’ordre public ou sont contraires aux lois et règlements conduit la Mivilude a apprécier le risque sectaire sur plusieurs critères. En ce qui concerne la scientologie, les critères les plus éclairants sont : la déstabilisation mentale ; les exigences financières exorbitantes ; les ruptures avec l’environnement d’origine ; le détournement des dispositifs et les fraudes économiques ; l’opacité de la gestion et des circuits

financiers ; et l’existence de procédures judiciaires et de contentieux administratifs ou commerciaux.

La scientologie condamnée pour escroquerie

En 1997, par la cour d’appel de Lyon, de l’ancien président de la scientologie à Lyon, pour homicide involontaire et escroquerie, ainsi que pour sa responsabilité dans le suicide d’un adepte.

En 1999 à Marseille, de cinq scientologues pour escroquerie.

En 2003, de l’ « Église de scientologie Île-de-France » pour le fichage illicite d’anciens membres.

En octobre 2013, condamnation définitive par la cour de Cassation de deux des principales structures françaises de la scientologie (l’« Association spirituelle église de scientologie-celebrity center » et sa librairie SEL), pour escroquerie en bande organisée, recel aggravé, extorsion, à des amendes d’un montant cumulé de 600 000 euros, de quatre de ses dirigeants à des peines de prison avec sursis et des amendes pour les mêmes faits, et enfin de deux autres responsables à des peines d’amendes pour exercice illégal de la pharmacie.

Pour en savoir plus :

Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
31 commentaires

Vos commentaires

Claire Novembre 16.09.2019

Les scientologues sont des personnes de bonne volonté qui mettent tout en oeuvre pour que les buts de la Scientologie deviennent une réalité :
"Une civilisation sans folie, sans criminels et sans guerre, dans laquelle les gens capables puissent prospérer et les gens honnêtes puissent avoir des droits, et dans laquelle l’Homme soit libre d’atteindre des sommets plus élevés, tels sont les buts de la Scientologie".

Répondre Signaler au modérateur
GILLES BERNARD 16.09.2019

"Heureux les faibles d'esprit, le royaume des Cieux leur appartient". Chère claire Novembre, tu viens de gagner ta place.

Répondre Signaler au modérateur
Claire Novembre 16.09.2019

Andrew Gason explique dans une conférence que chacun peut voir sur internet comment le cours de Scientologie "Valeurs personnelles et intégrité" l'a aidé à se sortir de son passé criminel en Nouvelle-Zélande.
( Comment la scientologie a changé la vie de Andrew Gason )
« Rien n'est plus dangereux au monde que la véritable ignorance et la stupidité consciencieuse. » Martin Luther King

Répondre Signaler au modérateur
GILLES BERNARD 17.09.2019

Respecter les codes de bonne conduite de la société n'impose pas d'être disciple d'une église ou d'une autre. Mais il impose d'avoir reçu une bonne éducation. Malheureusement, c'est le principe même d'éducation tout court qui fait défaut, ici plus qu'ailleurs, enfin, disons, ici autant qu'ailleurs, pour ne pas fâcher les bobos de service. Citer Martin Luther King ne te fait pas savante : au mieux sachante. Ce qui devrait encore plus te conduire à éviter cette secte, à moins que tu ne sois directement intéressée ?...

Répondre Signaler au modérateur
Claire Novembre 17.09.2019

Eh bien,les sachants savent que la République est neutre,elle n'établit pas de classements de religions ou de "sectes",mot qui n'a aucune définition juridique,la liste noire de 1996 a été supprimée en 2005 par Raffarin alors Premier ministre !
Je n'ai pas besoin des conseils de personnes qui ignorent les libertés fondamentales telles qu'elles sont définies dans la Déclaration universelle des droits de l'Homme et défendues par toutes les personnes de bonne volonté dont Martin Luther King que je me fais un plaisir de citer chaque fois que des propos ambigus prêtent aux autres des intentions qu'ils n'ont pas pour inciter à la haine et à l'intolérance !
« Rien n’est plus dangereux au monde que la véritable ignorance et la stupidité consciencieuse. »
Martin Luther King



Répondre Signaler au modérateur
GILLES BERNARD 18.09.2019

"Les scientologues sont des personnes de bonne volonté". C'est certain : leur cheminement spirituel est lié aux dépenses qu'ils consentent envers cette prétendue église. Dommage qu'ils aient du mal à le reconnaitre. Pigeons disposés à se faire plumer, c'est une vocation comme une autre. Ceci écrit, devenir scientologue ne concernera ici qu'une toute petite frange de population, les prétentions de cette secte étant bien au-delà des disponibilités financières locales. C'est donc la limite du potentiel dans le porte-monnaie qui limitera l'expansion de ce véritable cancer. Ah oui, la scientologie se fout royalement de vos aspirations, de vos souhaits, de vos attentes. Tant que tu peux payer, tu es le bienvenu...
Voici un lien qui en éclaircira quelques-uns sur la scientologie :
https://www.youtube.com/watch?v=V3nQNaprFJE

Répondre Signaler au modérateur
gilou901 18.09.2019

Pour équilibrer les points de vue, voici un autre lien qui en dit long sur la Scientologie: fr.scientology.tv

Répondre Signaler au modérateur
GILLES BERNARD 18.09.2019

C'est juste un lien qui présente la chaine TV Scientologie, aucunement une explication sur ce qu'est la scientologie.

Répondre Signaler au modérateur
Claire Novembre 19.09.2019

Et l'argent de la drogue rapporte combien aux trafiquants ?
Les personnes de bonne volonté ne fouillent pas les poubelles d'internet pour s'informer,elles savent que les donations des scientologues sont bien utilisées,en voici deux exemples parmi des centaines d'autres :
Khai Aziz
Khai Aziz est un musicien de punk-rock légendaire en Malaisie. Le fait de voir les ravages causés par la toxicomanie a incité le rocker populaire à utiliser sa célébrité pour s’attaquer à la drogue et à informer les jeunes à risque dans le pays.
https://www.scientology.tv/fr/series/voices-for-humanity/khai-aziz.html

Vasu Yajnik-Setia
Vasu Yajnik explique avec passion qu’elle a initié un mouvement pour lutter contre la consommation de drogue en Inde. Étant donné les 70 millions de toxicomanes et plus dans le pays, elle a choisi de transmettre à la population des informations sur les dangers de la drogue.
https://www.scientology.tv/fr/series/voices-for-humanity/vasu-yajnik-setia.html

Répondre Signaler au modérateur
GILLES BERNARD 20.09.2019

Chère "Claire Novembre", je vous laisse à vos convictions, comme je laisse les fumaillons à leurs délires. Vous et eux êtes du même acabit. Sans intérêt. Ne pas confondre passer du temps et perdre son temps, voici ma devise. Du coup, je vous abandonne au thétan et retourne aux tétons. Ils m'inspirent bien mieux !

Répondre Signaler au modérateur
gilou901 20.09.2019

J'étais justement en Malaisie cet été et que voit-on dans les rames de métro de Kuala Lumpur? Des télés qui diffusent toutes les 10 minutes des spots sur les dangers des drogues. Et se promener dans les grandes villes de Malaisie est un plaisir: je n'ai pas vu de drogués et je me suis senti en sécurité partout. Si le gouvernement français faisait ce travail de prévention, on n'aurait pas besoin de faire appel aux associations pour faire le travail à sa place!

Répondre Signaler au modérateur
Claire Novembre 19.09.2019

Et l'argent de la drogue rapporte combien aux trafiquants ?
Les personnes de bonne volonté ne fouillent pas les poubelles d'internet pour s'informer,elles savent que les donations des scientologues sont bien utilisées,en voici deux exemples parmi des centaines d'autres :
Khai Aziz
Khai Aziz est un musicien de punk-rock légendaire en Malaisie. Le fait de voir les ravages causés par la toxicomanie a incité le rocker populaire à utiliser sa célébrité pour s’attaquer à la drogue et à informer les jeunes à risque dans le pays.
https://www.scientology.tv/fr/series/voices-for-humanity/khai-aziz.html
Vasu Yajnik-Setia
Vasu Yajnik explique avec passion qu’elle a initié un mouvement pour lutter contre la consommation de drogue en Inde. Étant donné les 70 millions de toxicomanes et plus dans le pays, elle a choisi de transmettre à la population des informations sur les dangers de la drogue.
https://www.scientology.tv/fr/series/voices-for-humanity/vasu-yajnik-setia.html

Répondre Signaler au modérateur
dtc97300 20.09.2019

À quel moment répondez vous ? Votre citation concerne donc vos adeptes et/ou fidèles...lol ? Si tout est aussi limpide, pourquoi cette association n’a pas indiqué clairement les liens avec la merveilleuse maison mère ?

Répondre Signaler au modérateur
dtc97300 18.09.2019

Votre citation concerne donc vos adeptes et/ou fidèles...lol ? Si tout est aussi limpide, pourquoi cette association n’a pas indiqué clairement les liens avec la merveilleuse maison mère ?

Répondre Signaler au modérateur
Sur le même thème
3 commentaires
2 commentaires
A la une