• Partager cet article sur Facebook
  • Partager cet article sur Twitter
  • Partager cet article sur LinkedIn
  • S'abonner aux flux RSS de France-Antilles.fr
ROUTES

La RN1 coupée entre Iracoubo et Mana

S.R. Jeudi 29 Avril 2021 - 10h25
La RN1 coupée entre Iracoubo et Mana
La chaussée s'est effondrée à plusieurs endroits sur la RN1 suite aux fortes pluies. - D.R.

Les fortes pluies ont provoqué l'enffondrement de la chaussée de la route nationale 1 à hauteur de la crique Moucaya, au point kilométrique 166. La circulation est impossible dans les deux sens. La préfecture a annoncé que le transit entre Saint-Laurent-du-Maroni et Cayenne ne serait plus possible pendant plusieurs jours.

 Fortes perturbations sur la RN1 ce jeudi. Suite aux épisodes de pluies, la route est coupée à une vingtaine de kilomètres d'Iracoubo (en partant de Cayenne) au point kilométrique 166 situé entre Iracoubo et Organabo, juste avant le village amérindien de Bellevue.

Les pompiers ont constaté l'effondrement de la chaussée tôt ce matin, et nous explique que "plusieurs canaux ont débordé dans la nuit". La circulation est alternée au niveau de la crique Blanche ainsi qu'au PR201.

La route est coupée au niveau du PR166. - D.R.


Dans un communiqué, le maire de Mana Albéric Benth invite les conducteurs " à ne pas prendre la route".  La préfecture précise que le transit entre Saint-Laurent-du-Maroni et Cayenne "n'est donc plus possible et ce pour plusieurs jours".

Infographie pour le secteur professionnel par Samuel Reffé

Les services de la Direction générale des territoires et de la mer en charge de la gestion des routes nationales en Guyane sont donc "totalement mobilisés pour rétablir la circulation dans les délais les plus brefs possibles" poursuit la préfecture. Une task-force a été organisée par le service des routes et infrastructures, impliquant les centres d’exploitation des infrastructures de Saint-Laurent et d’Iracoubo. L’objectif est d’organiser les travaux de remise en état de la route dès que les conditions météo le permettront.

Une hausse des niveaux du Maroni est observée, et  la crue du Lawa va se propager en aval dans les prochains jours selon les dernières prévisions. Une montée rapide des eaux et un risque de dommages localisés nécessitent une vigilance particulière notamment dans le cas d'activités exposées et/ou saisonnières. 



Pour transmettre un commentaire, merci de vous identifier (ou de vous inscrire en 2min)

Mot de passe oublié?
Inscription express
Aucun commentaire
Sur le même thème
4 commentaires
1 commentaire
A la une
2 commentaires
5 commentaires